Ville de Bruxelles 1000

Bruxelles: bientôt fini de se garer rue Cantersteen

Du changement dans les jours qui viennent au centre-ville de Bruxelles.


La rue Cantersteen va être complètement refaite. Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous y êtes sans doute déjà passé. C’est la rue qui longe la gare centrale et le Mont des Arts, à deux pas de la Grand-place et de la cathédrale des saints Michel et Gudule. Et le principal changement annoncé, c’est la disparition de toutes les places de parking.

Plus de place pour piétons et vélos

Si vous aviez l’habitude de stationner à cet endroit pour aller prendre le train gare centrale ou faire une course dans la galerie Ravenstein, il faudra changer vos habitudes. A la place de ces places de parkings des deux côtés de la route, la Ville de Bruxelles va installer des pistes cyclables larges (1,8 m).
Il y en aura une dans chaque sens de circulation. Elles seront peintes couleur jaune ocre et surélevées par rapport à la route. Les trottoirs des deux côtés seront aussi refaits avec des dalles de pierre bleue.

Casse vitesse pour ralentir le trafic

La largeur des bandes pour voitures, elle, sera légèrement réduite. Mais on pourra continuer à rouler dans les deux sens rue Cantersteen, tout en limitant sa vitesse. La ville va en effet installer un dispositif surélevé, une sorte de gros casse vitesse à la sortie de la Galerie Ravenstein, pour traverser vers l’entrée de la gare centrale. Un casse vitesse qui fera aussi office de passage piéton sécurisé.

Rappelons que c’est à cet endroit que le jeune Mehdi, 17 ans, avait été mortellement fauché par une voiture de police en août 2019. Selon l’enquête, le jeune homme fuyait un contrôle de police et a traversé le passage pour piéton alors que le feu était rouge. La voiture de police qui l’a fauché était en intervention sur une autre affaire. La vue du conducteur aurait été gênée par d’autres véhicules stationnés à cet endroit. 

Ces travaux de réaménagement de la rue Cantersteen devraient coûter 700.000 euros, durer trois mois et démarrer le 19 avril. C’est le lundi qui suit directement les vacances de Pâques.
 

Bruno Schmitz

Retrouvez l'article original sur RTBF