Ville de Bruxelles 1000

Bois de la Cambre : les poubelles débordent, des équipes de nettoyage supplémentaires dépêchées

Avec le beau temps, la Bois de la Cambre “s’est transformé en la plus grande décharge publique de Bruxelles“, évoque avec tristesse un promeneur.

Ce week-end, avec des températures estivales en avance sur le calendrier, les parcs bruxellois font le plein de passants, promeneurs et autres usagers. Néanmoins, “c’est avec tristesse et consternation que j’ai découvert ce matin la nouvelle plus belle décharge publique de Bruxelles, à savoir le Bois de la Cambre. À mon arrivée, vers 9h, et jusqu’à 11h30, toutes les poubelles débordaient encore de crasses en tout genre : canettes, bouteilles, sacs de bouffe, etc. Sans compter les pyramides multicolores [de canettes, NDLR] aux alentours… À certains moments, j’ai cru que c’était de l’art improvisé. Mais en fait non…. mal m’a pris“, évoque un promeneur, qui nous a contacté via notre bouton Alertez-nous.

Outre un manque de civisme, ce Bruxellois dénonce “un manque structurel de bonne gestion des services de propreté de Bruxelles. Des poubelles centenaires remplies jusqu’au bec, inadaptées à la consommation des gens et au volume légitime de consommation en cette période“.

 

Des équipes supplémentaires dépêchées en renfort

Contacté par nos soins, le cabinet de l’échevine de la Propreté à la Ville de Bruxelles, Zoubida Jellab (Ecolo), nous indique que des équipes de nettoyages supplémentaires ont été dépêchées ce dimanche. “En voyant la situation ce matin, nous avons appelés d’autres personnes en renfort, il y avait en tout jusqu’à 12 personnes en charge de la propreté dans le Bois ce dimanche“, confirme Benjamin Adnet, le porte-parole de l’échevine.

“En temps normal, en hiver, le personnel des espaces verts qui s’occupe du nettoyage ne travaille qu’en semaine. Du 15 avril au 15 septembre, ils travaillent également le week-end. Ici, nous avions prévu le coup avec une équipe pour nettoyer ce week-end“, mais qui n’a donc pas été suffisante.

► Interview : un Bruxellois héroïque sauve un chien dans un lac gelé du Bois de la Cambre

 

Vers davantage de poubelles

Depuis la fin de l’été, on nous indique qu’une réflexion est en cours pour ajouter des poubelles supplémentaires dans le Bois de la Cambre, “mais forcément, on ne s’attendait pas à une telle météo un 20 février. Le projet est bien lancé pour le printemps, d’autant qu’avec le Covid, les Bruxellois ne partent pas en vacances, ont envie de sortir dans les parcs, ce qui amène toute une série de nouveaux comportements“, explique Benjamin Adnet, “comme par exemple le fait de se faire livrer des repas. C’est un problème, car cela génère des crasses, avec lesquelles les promeneurs ne repartent pas“.

“Cela passe notamment par la sensibilisation : le premier qui nettoie est celui qui repart avec ses déchets. Il faut renforcer cette idée“, conclut le porte-parole.

 

ArBr – Photo : O.R.

Retrouvez l'article original sur BX1