Ville de Bruxelles 1000

Arts et Métiers : la ville de Bruxelles soutient l’accompagnatrice agressée et se porte partie civile

Le Collège de la Ville de Bruxelles a décidé de se constituer partie civile dans l’affaire de l’accompagnatrice de l’institut des Arts et Métiers violemment agressée par la mère d’une élève, a indiqué mardi Nicolas Manzone, porte-parole de l’échevine de l’Instruction publique francophone Faouzia Hariche.

Le Collège de la Ville de Bruxelles a décidé de se constituer partie civile dans l’affaire de l’accompagnatrice de l’institut des Arts et Métiers violemment agressée par la mère d’une élève, a indiqué mardi Nicolas Manzone, porte-parole de l’échevine de l’Instruction publique francophone Faouzia Hariche. La décision a été avalisée par le conseil communal. L’échevine a rencontré l’accompagnatrice agressée et a également prévu de s’entretenir avec ceux de ses collègues qui ont reçu des coups en tentant de s’interposer.

C’est la gravité des faits qui a amené la Ville à se mobiliser. Elle souhaitait également se montrer solidaire avec le corps enseignant.

La femme qui a agressé mardi de la semaine dernière une accompagnatrice en insertion socio-professionnelle de l’institut des Arts et Métiers de Bruxelles a été privée de sa liberté et auditionnée par la police le jour-même. Elle a été entendue par un magistrat du parquet de Bruxelles, qui lui a remis une citation à comparaître devant le tribunal correctionnel le 24 septembre prochain. Le fait que la victime ait un travail assimilé au métier d’enseignant a été retenu comme circonstance aggravante. La peine peut dès lors aller jusqu’à 5 ans de prison.

La victime, âgée de 33 ans, a subi 6 jours d’incapacité de travail. Elle a été rouée de coups. Elle a eu de nombreux hématomes mais pas de fracture. La mère de l’élève qui l’a agressée lui a également arraché des cheveux et des vêtements. Cette dernière venait pour réinscrire sa fille dans l’établissement mais face à son agressivité verbale, des membres du personnel lui avaient demandé de partir. Elle s’était alors jetée sur l’accompagnatrice. Cette dernière a déposé plainte pour coups et blessures volontaires.

Belga – Photo : Google Street View

Retrouvez l'article original sur BX1