Interview de Frédéric Ngom, journaliste à la DH Charleroi