Beaumont 6500

Vaccinations: c'était au tour de la résidence Quiétude et de celles du CPAS de Charleroi

L'ISPPC, a poursuivi aujourd'hui ses vaccinations au sein de ses maisons de repos et celles du CPAS de Charleroi, ont quant à elles débutés leurs campagnes ce matin.

L'ISPPC, a poursuivi aujourd'hui ses vaccinations au sein de ses maisons de repos et celles du CPAS de Charleroi, ont quant à elles débutés leurs campagnes ce matin. Exemple, à la résidence Quiétude de Montigny-le Tilleul et à la résidence Jules Hustin de Marchienne-au-Pont

Deuxième jour de vaccination dans notre région et bilan positif à la résidence Quiétude de Montigny-le-Tilleul, où la plupart des 120 résidents se sont faits vacciner. Le tout dans la bonne humeur.

« Le bilan est plus que positif. Pas loin de 95% de nos résidents ont souhaité se faire vacciner. Pour ce qui est de notre personnel, on atteint la barre des 56% », indique Caroline Zulian, la Directrice de la résidence Quiétude.

Du côté des 9 résidences du CPAS de Charleroi, les chiffres correspondent également aux attentes. Au total, un peu plus de 86% des résidents ont marqué leur intention de se faire vacciner, contre un peu plus de 42% pour  le personnel.

« Une très grande partie de nos résidents souhaitent retrouver une vie normale, des visites et des sorties. C’est pourquoi, les chiffres sont importants. En ce qui concerne nos membres du personnel, l’adhésion est plus mesurée, mais elle est néanmoins significative. Nous poursuivons nos efforts, afin de convaincre les indécis, dans le respect des opinions de chacun », affirme Philippe Van Cauwenberghe, le Président du CPAS de Charleroi.

La deuxième injection du vaccin aura lieu dans 3 semaines dans ces résidences, qui pourrait également vacciner à ce moment d’autres membres du personnel ou même de résidents, si entretemps ils ont changé d’avis.

Retrouvez l'article original sur Télésambre