Cerfontaine 5630

Une ferme aux moutons où la différence est une force aux Lacs de l'Eau d'Heure

Vivre ici vous propose de faire la connaissance d’un producteur wallon. Partons à la (re)découverte d’une ferme pas comme les autres : El Cinse a Bèdots aux Lacs de l’Eau d’Heure.

Qui dit ferme, dit vache… Et non, ce n’est pas toujours le cas. Ici, il s’agit bien d’une ferme aux moutons, qui récolte le lait et en fait même du fromage.

Découvrez l’histoire et l’évolution de la ferme aux moutons qu’on créer Philippe et Salvina Bodson-Marredda.

Camille De Prijck

Au départ, rien ne semblait prédisposer Philippe et Salvina Bodson-Marredda à devenir agriculteurs. Philippe est éducateur de formation, Salvina est graduée en droit. En 1983, ils se marient et achètent un an plus tard une maison avec une dizaine d’ares de terrain à Waha, dans l’entité de Marche-en Famenne. Ils achètent alors une brebis et son agnelle pour entretenir leur terrain. Par la suite, ces deux petits bêtes, ont eu de plus en plus compagnons.

Après 17 années d’expérience en élevage ovin, de tâtonnements fromagers et deux déménagements, ils acquièrent la petite ferme qui deviendra "El Cinse à Bèdots". Ils s’y installent avec leurs enfants et leurs animaux, parmi lesquelles 25 brebis laitières. Mais comme si ils allaient s’en arrêter là, Philippe met tout en place pour reconvertir leur exploitation en agriculture biologique.

Leur spécialité, la Tomme de l’Eau d’Heure

Le troupeau de 25 brebis laitières, fourni la matière première nécessaire à la fabrication de la Tomme de l’Eau d’Heure. Mais qu’est-ce que ce nom cache ? C’est en fait un fromage au lait cru, à pâte dure et à croûte lavée, affiné en cave pendant 1 à 8 mois. C’est la flore microscopique naturellement présente dans la cave qui lui confère son goût caractéristique. Produit vivant, la Tomme de l’Eau d’Heure évolue différemment selon les saisons. Son goût se décline alors en de multiples nuances qui renouvelleront sans cesse le plaisir du palais. Un produit sain, 100% naturel et surtout local.

Des projets plein la tête

Il n’y a pas que les brebis qui sont leur bébé. Phillipe et Salvina ont également une fille, Rebecca et un fils, Laurent. Le jeune homme s’investit énormément dans la ferme et a comme ambition de reprendre l’exploitation familiale. Cependant, Laurent souffre de trisomie 21 et ne pourrait donc pas accomplir seul toutes les tâches nécessaires. De plus, Rebecca est elle aussi handicapée. C’est de là qu’est née l’idée d’ouvrir la ferme aux moutons à d’autres personnes porteuses d’un handicap. Elles aussi pourraient y trouver un lieu de vie et un endroit où se rendre utile au travers d’un travail. Une belle initiative qui aidera sous doute les personnes handicapées dans leur quête du bien-être.

Découvrez les images de la ferme El Cinse a Bèdots, juste ici.

Vous désirez encore plus d’informations ? C’est ici que cela se passe.

* * *

Vivre ICI et Les Ambassadeurs se sont réunis pour vous offrir la chance de redécouvrir les trésors de notre pays.

Chaque semaine, vous découvrirez sur ce site un article en lien avec "Les Ambassadeurs" : un lieu surprenant, une activité sympa, une balade découverte, un producteur bien de chez nous, de bons produits du terroir et encore bien d'autres surprises !