Charleroi 6000

Une charte pour les baptêmes étudiants

Une charte sur les baptêmes étudiants sera d’application d’ici quelques mois, dans les universités et les hautes écoles de Wallonie.

Une charte sur les baptêmes étudiants sera d’application d’ici quelques mois, dans les universités et les hautes écoles de Wallonie. Parmis les règles qui seront en vigueur, il y aura entre autres, le libre choix de l’étudiant de participer ou pas aux baptêmes, sans qu'il y avoir d’impacts sur ses études. Toute une série de règles éthiques devront également être respectées, comme le respect de l’intégrité morale et physique ou encore toute forme de discrimination.

Une charte commune réalisée par tous les acteurs concernés

Si certains cercles estudiantins appliquent déjà bon nombres de dispositions en terme de bizutage lors des baptêmes, ce n’est pas forcément le cas partout. C’est pourquoi, les universités, les hautes écoles et les étudiants se sont mis d’accord sur une charte commune.

"Je trouve que c'est une excellente initiative", lance Marvin Seran, Président du Cercle de l'IPSMa, avant d'ajouter : "On sait qu'il y a parfois des dérives dans certains cercles. Cela permettra donc de punir directement les personnes concernées et plus l'ensemble du cercle".

A l'IPSMa, on a toujours privilégié le dialogue

A la Haute Ecole Condorcet de Marcinelle, plus communément appelée IPSMa, il n’existe pas de charte entre la direction et le cercle d’étudiants. Ici, on privilégie plutôt le dialogue entre les deux parties concernées, une formule qui marche depuis toujours.

"Il n'existe pas de charte entre nous et les étudiants, ici, on a toujours privilégié le dialogue et en 30 ans de carrière, je n'ai jamais connu le moindre incident", nous dit Laurence Coffernils, Chef de Département de la Catégorie Pédagogique à la Haute Ecole Condorcet. 

Les points de la future charte sont déjà appliqués sur le site de Condorcet à Marcinelle

Et évidement, les points essentiels de la charte qui seront d’application lors des prochains baptêmes, étaient déjà d’usage à l’IPSMa.

"On respecte les étudiants en tant que tels. On respecte également son orientaion sexuelle, sa couleur de peau ou encore ses convictions religieuses", déclare Marvin Seran,  Président du Cercle de l'IPSMa

Bref, avec cette charte commune à l’ensemble des étudiants, les choses seront désormais plus claires.

 

 

 

 

Retrouvez l'article original sur Télésambre