Braine-l'Alleud 1420

Une bière ultra-locale part à la conquête du village d'Ophain

La bière locale, voire ultra-locale, est définitivement une des tendances food marquante de ces dernières années. Depuis juin dernier, les habitants du Village d’Ophain dans la commune de Braine-L’alleud ont vu débarqué L’Ophinoise dans les échoppes locales. "C’est une bière blonde, légèrement amer au début et puis arrive un goût de frais dans la bouche pendant quelques secondes", décrit un de ses créateurs Renald D’hooms. "Je pense qu’elle ne ressemble à aucune autre !", continue-t-il.

Le projet de L’Ophinoise prend racine dans le confinement du printemps dernier. Éducateur, Renald D’hooms se retrouve avec beaucoup de temps libre devant lui. Avec son beau-frère, il commence alors à bricoler avec un kit de brassage acheté dans le commerce. "Nous habitons le village d’Ophain-Bois-Seigneur-Isaac qui est assez festif en temps normal. Le village organise chaque année un carnaval, une kermesse, des apéros. Nous nous sommes dit : pourquoi ne pas y ajouter une bière locale ?"

Les deux hommes, rejoints par un de leur fils, décident de contacter des brasseries aux alentours pour trouver un partenaire. "La brasserie de Jandrain-Jandrenouille a répondu favorablement à notre projet. Nous avons rencontré le brasseur et nous avons pu mettre le projet en route."

Un premier brassin de mille litres est produit et grâce au bouche-à-oreille, la bière s’écoule rapidement dans le village. "Très vite, on a eu besoin d’un deuxième brassin. Aujourd’hui, nous commandons notre cinquième brassin auprès de la brasserie de Jandrain-Jandrenouille", raconte Renald D’hooms. Une deuxième bière, ambrée cette fois-ci, est même en conception pour l'instant.

Mais même avec du succès, le projet de l’Ophinoise restera une activité annexe aux activités professionnelles respectives des trois créateurs de la bière. Un projet familial, mû par la volonté de faire vivre leur village. "L’objectif n’est pas de mettre la bière dans les grandes surfaces. Le but est de faire connaître L’Ophinoise auprès des villageois, des habitants de Braine-l’Alleud. On ne veut pas aller beaucoup plus loin", explique Renald D’hooms.

Loin de la grande distribution et de l’exportation, l’Ophinoise n’a donc comme unique prétention que d’être locale. Mais au village d’Ophain, même le coiffeur la propose dans son salon !

Margaux Guyot

Retrouvez l'article original sur RTBF