Farciennes 6240

Une animation Handisport à Farciennes

Comme chaque année, la plaine de jeux de Farciennes, en collaboration avec OxyJeunes, organise une série d'activités sportives durant les vacances estivales. Cette année, des jeunes âgés de 9 à 10 ans, ont pu découvrir deux disciplines de handisport, comme le cécifoot ou encore le volley-ball assi

« A Fond la Forme »

« A Fond la Forme », ce n’est pas que le célèbre slogan d’une chaine de magasin de sports, c’est aussi le thème choisi durant deux semaines par la plaine de jeux de Farciennes, pendant lesquelles, toute une série d’activités sportives sont proposées aux enfants âgés de neuf à quatorze ans.

« « A Fond la Forme », c’est en fait deux semaines, consacrées aux sports que les enfants connaissent, mais aussi des disciplines moins connues. C’est aussi l’occasion de découvrir son corps et surtout comment notre alimentation peut avoir un impact sur lui », nous dit Bryan Wauters, coordinateur de la plaine de jeux de Farciennes. 

Au programme : cécifoot et volley-ball assis 

Et c’est dans le cadre d’une animation Handisport en partenariat avec OxyJeunes, que trente enfants ont été sensibilisé aux cécifoot, le foot pour déficients visuels, mais aussi au volley-ball assis, pour se mettre dans la peau d’un« handisportif ».

« Je pense que notre mission est d’apporter des valeurs aux jeunes, comme la tolérance », poursuit Bryan Wauters.

Des jeunes en totale découverte 

Des animations sous le signe de la découverte, que semblaient appréciés toutes ces petites têtes blondes.

« C’est vraiment génial », nous dit avec le sourire Valentino, 9 ans.

Des animateurs d’OxyJeunes, bientôt en formation à la Ligue Handisport

Et du coté d’OxyJeunes, on se réjouit évidemment de cette collaboration avec la plaine de jeux farciennoise, d’ailleurs, l’asbl ne compte pas en rester là, puisque cinq de ses formateurs seront prochainement formé par la Ligue Handisport.

« C’est vraiment notre philosophie. Nous comptons dans les mois à venir, pouvoir accueillir un public extraordinaire et nous allons tout mettre en oeuvre pour y arriver », conclut Virginie Lecouturier, formatrice à OxyJeunes

Retrouvez l'article original sur Télésambre