Herstal 4040

Une action "accroche-clenches", ce vendredi, dans les bus liégeois

Les usagers liégeois des bus ont sans doute été étonnés, ce vendredi matin, de découvrir des objets qui pendent aux barres où ils se tiennent habituellement pour éviter les coups de frein.

Ce n'est pas une nouvelle campagne publicitaire des TEC. C'est une initiative du groupe La Voix des Sans-Papiers et du collectif Migrations Libres.

Ces "accroche-clenche", sur le modèle des cartons "do not disturb" aux portes des chambres d'hôtel, portent un message solidaire. Comme l'explique Thierry Muller, l'un des organisateurs de l'opération, "le message, il est à replacer dans le contexte du vingtième anniversaire du centre fermé de Vottem, qui, pour nous, est simplement une prison pour étrangers, et que nous ne pouvons toujours pas accepter.... " Mais au-delà de cette commémoration, et de la revendication habituelle d'une régularisation, il s'agit encore de rappeler que les clandestins qui occupent un ancien bâtiment communal, à Sainte-Walburge, risquent l'expulsion en mars. Et puisque "la ville a signé une charte pour se déclarer hospitalière, il est à souhaiter que la nouvelle majorité municipale va se montrer à l'écoute, et attentive aux droits sociaux de ces gens, qui ne sont pas la misère du monde, mais qui nous apporte une richesse qui fait de Liège une cité multicolore."

Michel Gretry

Retrouvez l'article original sur RTBF