Rochefort 5580

Un Rochefortois se lance dans l'événementiel en pleine crise sanitaire

Le secteur de l’événementiel a connu un passage à vide avec la crise sanitaire. Cependant, cela n’a pas effrayé Benoit Fischback, un Rochefortois qui a créé il y a quelques mois son agence d'événementiel.

Le Rochefortois Benoit Fischback, s'est lancé un pari un peu fou ; celui de créer sa propre entreprise d'événementiel en pleine crise sanitaire.  Aujourd'hui, il propose à de nombreuses entreprises de la région des évènements sur mesure.

Je me suis dit qu'il y aura certainement un "après Covid", je voulais donc occuper le devant de la scène quand cela arrivera. J'aime beaucoup les gens, c'est dans ma nature. Je suis heureux de leur permettre de revivre un peu.

Actif depuis juillet, il reconnait avoir connu un mois de septembre relativement calme, mais depuis quelques semaines, les clients se bousculent et les événements s'enchainent.

Généralement, je divise l'organisation d'un événement en plusieurs postes : traiteur, technique,... Ensuite, je réalise des fiches pour chacun de ces postes comprenant le planning et les différentes personnes qui les occuperont.

"WeAreDifferent" est le nom de son entreprise. Benoit Fischback met un point d'honneur à ce que chaque projet soit unique et sorte du lot. Ce week-end, c'est une marque de voiture bien connue qui a fait appel à son sens du détail et à sa créativité pour présenter son nouveau modèle.

Vu que la marque est japonaise, j'ai voulu mettre un peu de musique rappelant son origine. Il y aura également des fleurs et de plantes japonaises dans la décoration. Tout est une question de détail et de subtilité.

L'aventure commence pour ce Rochefortois. Vous aurez peut-être bientôt l'occasion de le croiser lors d'un salon du voyage ou d'un repas d'entreprise.

Le secteur de l’événementiel a connu un passage à vide avec la crise sanitaire. Cependant, cela n’a pas effrayé Benoit Fischback, un Rochefortois qui a créé il y a quelques mois son agence d'événementiel.

Retrouvez l'article original sur MAtélé