Dinant 5500

Un resto transformé en boutique-traiteur

Obligé de se réinventer, Dimitri Piret a choisi de transformer son restaurant à Anseremme en magasin/traiteur. Il y vend toute une gamme de préparations «maison», mais aussi des produits locaux.

Dans la cuisine de son établissement, le « Tout simplement » à Anseremme, Dimitri Piret prépare le foie gras. Cependant, la préparation n'arrivera pas sur les tables du restaurant, mais bien dans le frigo/comptoir qu'il a installé à la place des tables. Depuis une petite semaine, période Covid oblige,  le restaurant de Dimitri s'est tout simplement transformé en boutique traiteur. Comme tous ses confrères, il a été contraint de cesser ses activités de restauration. S'il avoue faire un tout autre métier, il n'y prend pas moins de plaisir:

Le plaisir c'est de revoir nos clients qui viennent nous soutenir. C'est aussi le plaisir d'être dans la cuisine et de fabriquer des choses qu'on fait tout le temps.  Le magasin permet de garder le contact, et travailler on a cela dans nos gènes.

Mettre aussi en avant les produit locaux

Pour ce deuxième confinement, la maison a réagi plus vite à la crise. Le projet de boutique est planifiée sur un plus long terme: 

Pour le premier confinement, c'était tout nouveau et on ne s'attendait pas non plus à fermer aussi longtemps. La première et la deuxième semaine, on a pris ça un peu comme congé forcé et puis on s'est réorienté vers du traiteur pour le week-end. Mais ce n'est pas non plus notre métier. C'est totalement différent. A la deuxième fermeture, on savait qu'on allait fermer plus de deux semaines donc il fallait qu'on en fasse quelque chose  Donc, on se lance pour trois mois.

Deux personnes au chômage

Si l'idée est plus que positive, il ne faudrait pas oublier les dégâts collatéraux de cette situation. Dimitri n'a pas eu d'autre choix que de mettre deux de ses collaborateurs en chômage.

Ici, on espère bien que la situation se stabilise, que la crise sanitaire ne soit plus qu'un mauvais souvenir et qu'on puisse recommencer comme avant “Tout simplement”.

Obligé de se réinventer, Dimitri Piret a choisi de transformer son restaurant à Anseremme en magasin/traiteur. Il y vend toute une gamme de préparations «maison», mais aussi des produits locaux.

Retrouvez l'article original sur MAtélé