Aubel 4880

Un mini-film sublime la ville de Liège sous confinement

A quoi ressemblait la ville de Liège durant le confinement? Pierre Foulon a réussi à filmer avec beaucoup de poésie et de nostalgie les images d'une ville désertée de ses habitants.

"Liège Spring 2020" est un témoignage visuel du confinement. Durant plusieurs jours, à la tombée du soir, Pierre Foulon et ses deux colocataires Benjamin Grégoire et Jérôme Paquot, ont filmé leur ville.

La vidéo est contemplative. On y découvre la ville de Liège comme on n'a pas l'habitude de la voir: calme, vidée de ses habitants, paisible. Du quai de la Boverie au Boulevard au Boulevard d'Avroy, en passant par le quai de Rome: "L'ambiance était surréaliste, explique Pierre Foulon. L'intention était de montrer quelque chose de positif et de beau et je pense que c'est vraiment ce qui ressort de cette vidéo." 

Pierre Foulon est cadreur indépendant. Lors du confinement, comme beaucoup de techniciens de son domaine, il s'est retrouvé sans travail. Pour continuer à exercer sa profession qui est aussi sa passion, il a eu l'idée de se lancer dans ce projet de mini-film artistique sur la ville de Liège sous confinement: "L'idée était de garder un souvenir, une sorte de témoignage de cette époque que l'on est en train de vivre. J'avais envie de pouvoir garder des images que je pourrais ressortir dans une vingtaine d'années et dire 'J'y étais, j'ai vécu ça'."

Pour réaliser ce mini-film, ces professionnels de l'image ont dû travailler différemment: "On a dû prendre le contre-pied de ce qu'on a l'habitude de faire. Aujourd'hui dans les vidéos, il faut du monde, de la vitesse, des images qui s’enchaînent. Ici on a fait exprès de prendre le temps de tourner ces images, de filmer des endroits sans personne, juste des paysages. C'est complètement différent de ce que je fais d'habitude, mais c'était aussi l'intention." 

Une collaboration 100% liégeoise

Pour réaliser ce mini-film, Pierre Foulon et ses colocataires se sont associés avec le collectif Souplex, dont Pierre Foulon est membre. Il s'agit d'un espace pluridisciplinaire, une sorte de laboratoire créatif qui a pour vocation de mettre en lumière diverses pratiques artistiques par le biais de l’image (expositions, podcasts radiophoniques, interviews, reportages, clips vidéo…).

La musique choisie par les trois réalisateurs de la vidéo apporte aussi beaucoup de poésie à ces images. Il s'agit d'une composition d'un artiste liégeois: Samaa. "Ça nous semblait évident d'en profiter pour mettre un artiste liégeois en avant, on a beaucoup de musiciens talentueux à Liège."

Pierre Foulon, Benjamin Grégoire et Jérôme Paquot ont pris beaucoup de plaisir à réaliser cette vidéo sous forme d'hommage à leur ville. Les trois amis ont d'ailleurs d'autres projets en tête: ils ont dans l'idée de réaliser d'autres vidéos dans les mois qui viennent, si le temps leur permet. Il sera sans doute question d'hommage aux festivals d'été qui n'auront pas lieu.

M.J.