Un don = un dessin : Hubert dessine pour Viva for Life

"Les gens ont envie d’être généreux.

Mais il faut quelqu’un pour leur dire "faites un don", sans quoi il n’y a pas d’incitant… et ce quelqu’un, ça peut être vous !"

Chaque mois, nous vous proposons le portrait d’un organisateur qui vous présente son défi 2020 et vous partage ses trucs et astuces pour la bonne réalisation de celui-ci.

Conscients de la situation précaire dans laquelle se trouvent de nombreuses familles en Belgique, une situation de pauvreté accrue en période de Covid-19, les organisateurs de défis Viva for Life répondent bel et bien présents cette année afin de soutenir l’opération.  Qu’il s’agisse de marcher au profit de la cause, de construire des centaines de sapins en bois ou encore d’organiser un run & bike sans contact, les bénévoles regorgent d’inventivité pour s’adapter aux mesures sanitaires en vigueur et mener à bien leur défi.

Rencontre aujourd’hui avec Hubert Vandermeersch, 42 ans, qui a choisi de se mobiliser depuis chez lui dans la province de Namur, par le dessin.

 

Expliquez-nous votre défi " Gribouille for Life " !
Je réalise des petits dessins qui font sourire au profit de Viva for Life.  Le principe est simple : vous faites un don (montant libre), et moi je vous fais un petit dessin, sur base d'un jeu de mots ou une expression amusante que vous choisissez.

 

C’est votre première mobilisation ?
Oui, c’est la première année que je me mobilise pour Viva for Life ! Je me suis souvent dit que je souhaiterais bien me mobiliser une opération mais j’ai toujours un peu manqué de " niaque " pour me lancer, et puis il y a tellement de causes pour lesquelles je souhaiterais m’investir... Cette année, l’urgence dans laquelle se trouvent de nombreuses familles qui ont vu leur situation s’aggraver avec le Covid-19 m’a poussé à l’organisation de ce défi pour Viva for Life. Comme je suis d’assez près les opérations de solidarité de la RTBF (notamment CAP48) j’ai choisi de me mobiliser localement.

 

Comment vous est-venue cette idée ?
Je ne suis pas un grand sportif, je ne souhaitais pas spécialement me faire parrainer pour courir ! Comme je donne des cours de musique à des enfants, j’avais d’abord pensé à réaliser des chansons en échange d’un don. Ca m’a vite semblé compliqué, je suis donc parti sur les dessins, comme je " gribouille " depuis toujours. Encouragé par des amis, je venais justement de lancer une page Facebook en août où je partage quelques dessins en fonction de l’actualité ou de mon inspiration... Ça s’emboitait pas mal.

Mais le dessin c’est plus un prétexte qu’autre chose. Au final, qu’il s’agisse d’une chanson, d’un dessin, de km à parcourir… L’idée c’est surtout de faire parler du défi de manière ludique et de collecter un maximum au profit des associations dans le besoin. 

 

Vous avez réalisé combien de dessins jusqu’à présent ?  
Une petite quinzaine à ce jour. Je suis vite arrivé à mon objectif de 300€. C’est pourquoi j’ai décidé de le revoir à la hausse : objectif 2000€ !

 

La réalisation de ce défi vous prend beaucoup de temps ? Vous dessinez tous les jours ?
Je suis assistant dentaire et après mon travail, je donne mes cours de musique. Le soir, je prends note de mes commandes et essaye de les réaliser aussi tôt. Une fois que j’ai l’idée de la tournure humoristique, le dessin est assez vite réalisé ! Et puis, avec le confinement, on a le temps. Comme tout le monde, je suis tous les soirs à la maison …

 

Pourquoi c’est important pour vous de vous mobiliser cette année ?
Je suis père de famille et, par conséquent, tout ce qui touche aux enfants me touche particulièrement…  Je suis impacté comme tout le monde par la crise du Covid-19 mais je me sais plus chanceux que d’autres… Ca donne envie de se bouger.

 

Quelle est votre technique pour faire du bruit autour de votre défi, des conseils ?  
Je marche pas mal via les réseaux sociaux ! Je poste mes dessins sur ma page Facebook personnelle, ma page Facebook " artiste " où je relaie mes dessins ainsi que sur la page de mon cours de musique.

Sur chaque post, je rappelle le lien vers ma page de collecte et remercie individuellement les donateurs en publiant le dessin réalisé pour eux ! C’est important de remercier les gens et surtout, ça motive les autres ! Aussi, comme j’ai eu l’occasion de le faire, ne pas hésiter à augmenter l’objectif de collecte visé lorsque celui-ci est atteint !

 

Les avantages d’une récolte en ligne ?
Je ne dois absolument pas m’occuper des sous et ça c’est génial ! Pas de comptes à faire, d’argent à surveiller, à transporter… Pas d’intermédiaire, pas de chipot !

Cela nous permet également d’atteindre et impliquer plus de gens, sans limite géographique... Ce qui est super chouette aussi et ce à quoi je ne m’attendais pas du tout c’était d’avoir des demandes de dessins et donc des dons de gens que je connaissais pas du tout…des personnes avec qui j’ai même eu quelques échanges de mails très sympathiques.

 

Des conseils pour celles et ceux qui souhaiteraient organiser un défi cette année compliquée ?
Il faut se mobiliser, quitte à adapter son défi ! Le plus important c’est de le faire.

Qu’il s’agisse de courir, faire des pompes ou des dessins, j’ai le sentiment que ce n’est pas ça l’important. L’important, c’est de se mobiliser, de se lancer. Il ne faut pas spécialement avoir d’histoire derrière à raconter. S’il y a un petit hobby derrière, c’est déjà génial. Juste montrer que vous êtes là et prêt à aider !

Personne n’est là pour vous donner tort, il n’y a pas de mauvaise manière de collecter… Les gens ont envie d’être généreux. Mais il faut quelqu’un pour leur dire " faites un don ", sans quoi il n’y a pas d’incitant … Et ce quelqu’un, ça peut être vous !

 

Adapter l’organisation de son défi en période de Covid-19, ça donne quoi en dessin ?

Commandez un dessin à Hubert tout en soutenant Viva for Life

 

Découvrez les dessins de Huby

Pas l'occasion d'organiser un défi cette année ?

Depuis chez vous, réalisez les 12 défis Viva for Life en 144h !

Vous aussi mobilisez-vous pour Viva for Life ! Vivez une expérience proche de celle des animateurs du cube à travers un challenge digital et connecté. Réalisez, chez vous et à votre rythme, 12 défis proposés par des personnalités de la RTBF en 144h maximum (soit 6 jours), en famille ou en solo.

C’est parti !

Viva for Life

Retrouvez l'article original sur RTBF