Koekelberg 1081

Tinne Van der Straeten (Ecolo-Groen) : “Dans la plupart des communes bruxelloises, les Néerlandophones se sentent bien écoutés”

Tinne Van der Straeten (Ecolo-Groen) était l’invitée de Stéphanie Meyer dans L’interview ce vendredi à 18h25.

Tinne Van der Straeten (Ecolo-Groen) était l’invitée de Stéphanie Meyer dans L’interview ce vendredi à 18h25.

La députée fédérale est revenue sur la fête de la communuaté flamande, gâchée hier par la démission du président du parlement flamand, Kris Van Dijck (NVA), suite à des déboires  révélés par la presse.

Mais Tinne Van der Straeten retient également de cette journée les discours de Philippe Close (PS) et Ahmed Laaouej (PS), bourgmestre de la Ville de Bruxelles pour l’un, et de Koekelberg pour l’autre : “Deux Francophones présents à une fête de la communauté flamande, avec un discours qui invitait surtout à travailler ensemble et à créer des ponts. “, indique l’élue koekelbergeoise.

Dans son discours, Philippe Close appelait les Néerlandophones à se sentir chez eux à Bruxelles. N’est-ce pas le cas aujourd’hui? “Si. Et je pense que dans beaucoup de communes, les Néerlandophones ne se sentent pas minoritaires, ils se sentent bien écoutés. ” La députée fédérale Ecolo-Groen a relevé aussi la demande de soutien adressée par Philippe Close à la Flandre pour la formation des professeurs de néerlandais :”Si nous voulons des enfants bilingues, il faut que l’enseignement du néerlandais soit de qualité.”, a commenté Tinne Van der Straeten.

►L’interview, en direct du lundi au vendredi à 18h25

Tinne Van der Straeten (Ecolo-Groen) était l’invitée de Stéphanie Meyer dans L’interview ce vendredi à 18h25.

Retrouvez l'article original sur BX1