Sonaca lance une OPA sur l'entreprise américaine LMI Aerospace

Le Groupe Sonaca annonce avoir lancé une OPA sur 100 % des actions de LMI Aerospace, dont le prix a été fixé à 14 dollars l'action, en cash. Ce jeudi soir, les Conseils d'Administration des sociétés belges et américaines ont approuvé la transaction....

Le Groupe Sonaca annonce avoir lancé une OPA sur 100 % des actions de LMI Aerospace, dont le prix a été fixé à 14 dollars l'action, en cash.

Ce jeudi soir, les Conseils d'Administration des sociétés belges et américaines ont approuvé la transaction. Le processus d'acquisition devrait être clôturé d'ici juin.

LMI Aerospace, (Saint-Louis, Missouri), emploie 2000 personnes. L'entreprise dont le chiffre d'affaires est de 375 millions de dollars (chiffres 2015) est présente sur 21 sites, sur le continent américain, au Mexique, en Angleterre et au Sri Lanka.  Elle est spécialisée dans le design et la production de structures complexes dans l'aéronautique (Panneaux de fuselage, bords d'attaque, structure de plancher de cockpit...).

Au terme de la procédure, LMI Aerostructure sera intégrée dans le Groupe Sonaca en tant que filiale. "Les activités des deux entités étant complémentaires, des synergies commerciales et opérationnelles seront mises en place pour servir les différents clients, et ce y compris, avec les bureaux d'étude" précise Dan Korte, le CEO de LMI Aerospace.

Renforcer le portefeuille clients

"L'arrivée de LMI Aerospace au sein de notre Groupe est une conséquence logique de notre vision stratégique d'expansion vers les États-Unis" précise Bernard Delvaux, CEO du Groupe Sonaca. Le portefeuille des clients du Groupe Sonaca sera renforcé grâce à un accès privilégié vers les clients américains de LMI comme Boeing, Gulfstream et Spirit.

Le groupe Sonaca précise que les "opportunités nouvelles offertes par cette acquisition permettront au Groupe Sonaca de renforcer son positionnement et ses emplois en Belgique".

"Consolider l'emploi sur Gosselies"

Pour Pierre Sonveaux, président du conseil d'administration de la Sonaca, "nous nous trouvons dans un contexte où la pression des clients est de plus en plus forte pour pouvoir, eux, avoir accès à la meilleure technologie possible au prix le plus bas. Pour pouvoir rencontrer cette équation, il faut évidemment pouvoir travailler sur la base la plus large possible. De manière à ce que tous les efforts que nous devons faire en recherche et développement et en investissement des ateliers puissent être amortis sur une base suffisamment large que pour pouvoir offrir des prix attractifs. Nous avons l'espoir de consolider l'emploi sur Gosselies et je crois que les perspectives qui sont offertes par ce partenariat devraient permettre, dans certains domaines en terme d'engineering ou en terme d'utilisation des équipements que nous avons ici à Gosselies, effectivement de contribuer à créer de la valeur aussi au niveau de Gosselies".

Jean-Claude Verset

Retrouvez l'article original sur RTBF