Ciney 5590

Sigoji à Ciney se lance dans les chocolats "longue durée"

Conserver des chocolats artisanaux à long terme en se basant uniquement sur les ingrédients naturels, c'est possible. La chocolaterie cinacienne Sigoji mise notamment sur les fruits secs.

Dans l'atelier de la chocolaterie Sigoji à Rochefort, on torréfie des cacahuètes importées tout droit de l'exploitation familiale au Cameroun. Ces arachides seront transformés en pâte et serviront d'ingrédient indispensable à la fabrication des "pavés cinaciens" : des chocolats qui peuvent se conserver longtemps. Richard Berte, co-gérant, l'explique : 

La conservation longue durée, cela passe par des produits de base qui se conservent naturellement longtemps. Les amandes, cacahuètes, pistaches etc. se conservent super bien. Le but est de les laisser au naturel et de ne pas les mélanger avec des produits à base d'eau comme le lait ou le beurre. Après un an, certains de nos produits sont toujours aussi savoureux.

Ces produits de longue conservation sont principalement destinés aux revendeurs à travers la Wallonie. Pour ce qui est des produits à base de beurre et de crème il faudra se rendre dans l'une des deux boutiques Sigoji pour en trouver.

Proposer des produits éthiques et durables fait partie de l'ADN de Sigoji. Bientôt, ils feront même un pas de plus en produisant leurs propres noisettes comme l'explique la créatrice de la chocolaterie, Euphrasie Mbamba :

Nous avons maintenant un terrain à notre disposition autour de notre atelier. Les noisettes font partie de la culture belge alors, pourquoi pas ? Nous sommes en relation avec des hautes écoles d'agronomie. Des stagiaires devraient commencer à plancher sur le projet. 

La vision durable prônée par l'entreprise lui a valu dernièrement un prix au Benelux Enterprise Awards. Une étape de plus dans la reconnaissance nationale mais aussi à terme internationale que vise l'entreprise belgo-camerounaise.

Conserver des chocolats artisanaux à long terme en se basant uniquement sur les ingrédients naturels, c'est possible. La chocolaterie cinacienne Sigoji mise notamment sur les fruits secs.

Retrouvez l'article original sur MAtélé