Schaerbeek 1030

Schaerbeek prolonge l'interdiction de consommer de l'alcool en rue dans le quartier Aerschot-Brabant

Dans le quartier rue d’Aerschot-rue de Brabant, la consommation d’alcool en rue reste interdite jusqu’au 6 janvier 2020, soit après les fêtes de fin d’année, a appris la RTBF.

Un nouvel arrêté vient d’être pris par la bourgmestre Cécile Jodogne (DéFI). L’interdiction est d’application de 22h à 9h du matin, sauf sur les terrasses des débits de boissons et des restaurants. L’objectif reste le même que celui fixé par le premier arrêté, signé au milieu de l’été : réduire les problèmes majeurs pour le maintien et le rétablissement de l’ordre public.

Le montant de l’amende fixé à l’encontre des contrevenants reste à 350 euros. Concrètement, les artères concernées sont les rues de Brabant, d’Aerschot, Verte, de Quatrecht, Dupont, Allard, de la Fraternité, Rogier, d’Hoogvorst, De Potter ainsi que la place Liedts. Dans ce large quartier qui compte plusieurs cafés, night-shops et des établissements de prostitution, surviennent régulièrement des rassemblements nocturnes de personnes. Des personnes imbibées qui provoquent tapages et nuisances sonores, ainsi que des bagarres, soulignent les autorités. L’interdiction entend ramener de l’ordre dans cette zone très animée de la commune.

Couvrir la période du Nouvel an

"L’idée du nouvel arrêté est de couvrir la période du nouvel an", précise le cabinet de la bourgmestre Cécile Jodogne. Au cours des fêtes de fin d’année, la rue d’Aerschot attire notamment des clients venus du Nord de la France, où les maisons closes sont interdites.

A ce stade, la commune de Schaerbeek et la zone de police Nord n’ont pas encore tiré de bilan de l’interdiction : elles le feront en janvier prochain.

Rappelons que le bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir (PS) avait pris un arrêté en ce sens dès le 19 juillet, couvrant le bout des rues d’Aerschot et de Brabant côté Saint-Josse, les rues Verte, Linné, de la Prairie et de la Rivière.

Le mois dernier, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles a adopté une mesure similaire, cette fois sur le piétonnier du centre-ville.

Karim Fadoul

Retrouvez l'article original sur RTBF