Somme-Leuze 5377

Revue de presse : " enfin un gouvernement "

Ça a duré longtemps. Cette fois ça y est… La presse peut l’annoncer. Nous avons un gouvernement !

Enfin

C’est le Titre en Une de la Capitale qui présente rapidement le futur Premier ministre.

Alexander De Croo : 3 photos de lui.

Une actuelle.

Une, dans les bras de son père, Herman De Croo.

Et une 3e au côté de son épouse.

 

Voilà pour l’album photo. Et maintenant…

 

Au boulot

Titre la Dernière Heure qui précise aussitôt qu’il va y en avoir du boulot.

Avec la santé, les pensions, le nucléaire et la mobilité ce sont les mesures fortes de la coalition Vivaldi.

494 jours plus tard, c’est donc Alexander De Croo chef d’orchestre de cette Vivaldi.

Titre l’Avenir, qui poursuit brièvement sur le casting. Avec notamment, Georges Gilkinet, Thomas Dermine et Zakia Khattabi.

Un titre, encore, très court et qui claque celui de l’Echo :

Go De Croo

C’est donc la même idée, maintenant, il faut y aller. Ça, c’est côté francophone…

Amusant, parce que côté néerlandophone, c’est un duo qui fait la une !

Oui la Une du Standaard, très solennel. De Croo et Magnette descendent ses grandes marches de marbre du Palais d’Egmont

Et le titre, c’est une citation

Maintenant, c’est à nous de convaincre ceux qui doutent…

 

Autre titre qu’on retrouve plusieurs fois ce matin c’est Alexandre I.

Et la photo qui tourne vraiment au Nord, c’est celle où, souriant comme deux gamins ravis d’y être arrivé.

Paul et Alexander se font un check du coude, puisque ce sont ces deux-là qui dominent, De Croo et Magnette.

Pour le Laatste Nieuws, c’est le violet qui est de retour, le violet mélange de rouge et de bleu.

Il n’est pas le seul à être de retour, Franck VanDen Broucke du Spa est aussi de retour.

C’est la Une d’ailleurs du Morgen. Le SPA ramène VDB à bord. C’est le come-back d’un vétéran.

Au sujet, justement de la perception, grosse Différence Nord-Sud quand on compare le Soir et le Nieuwsblad.

Pour le Soir, cet exécutif a tout à prouver.

Pour le Nieuwsblad, il faut accorder le bénéfice du doute.

Là où les deux quotidiens se rejoignent, c’est que le Nieuwsblad l’admet, le doute est grand.

Pour convaincre ou pour franchir tous ces obstacles, la Libre dresse ce qu’il faudra à l’équipe :

Du souffle, de la cohérence et de la cohésion.

 

RTBF La Première

Retrouvez l'article original sur RTBF