La Hulpe 1310

Rendez-vous en Wallonie : Louvain-La-Neuve, la jeune urbaine en mouvance permanente

Tout cet été, la blogueuse Emilie en Wallonie, Vivre Ici et l'Empreinte Belge déposent leurs valises dans différents coins de la Belgique. Au programme, une découverte culturelle, historique, mêlant le patrimoine et l'artisanat, le tout saupoudré de rencontres d'autochtones qui ont reçu dans leur boîte, une carte postale d'une ville à visiter. Découvrons la plus jeune province de Belgique : le Brabant Wallon.

Entre 1967 et 1970, les problèmes linguistiques retournent bien des situations dans notre Belgique. Nous sommes Belges, certes, mais aussi bien Flamands que Wallons. C'est une situation cocasse que d'autres pays de l'Europe ne tentent pas de comprendre, mais c'est ce qui fait notre particularité, à nous les Belges.

En 1970 plusieurs modifications sont opérées par les Universités du Brabant. La partie francophone se détache de l'Université pour créer sa propre Université francophone : l'UCL. Près d'Ottignies, plusieurs hectares de champs ont été transformés en une ville champignon estudiantine, tout droit sortie de terre : Louvain-La-Neuve.

Dans cette " ville", plusieurs centaines d'habitants s'y sont domiciliés, mais c'est plus de 10.000 étudiants à l'époque qui animent les rues de cette cité louvaniste.

Emilie emmène donc son amie Christina à découvrir cette nouvelle ville, à trouver la vue de sa carte postale envoyée en 1995. Cette carte représente une fresque célèbre à Louvain-La-Neuve.

 

 

Près du poumon de la ville

C'est au bord du lac, poumon vert de la ville, qu'Emilie rejoint son amie Christina. En se baladant dans les rues de Louvain-La-Neuve, on peut encore apercevoir les "vestiges" agricoles qui entourent la ville. Mais c'est lorsque l'on s'intéresse un peu plus à l'histoire de Louvain-La-Neuve que l'on se rend compte qu'ici tout a été pensé.

Cinq quartiers sont visibles, avec chacun une particularité : référence à la Belgique (Place des Brabançons), ou encore de peintres (rue du fond Maitre de Flémalle), ou encore de l'outillage d'artistes (Avenue de la palette) et enfin des références religieuses (cour de Troisfontaines).

Aussi, un mouvement mythologique a été créé : le néo-louvanisme sorte de conquête à l'époque du Far West.

Les infrastructures sont toutes liées à l'Université, d'où la création d'un Musée L situé dans l'ancienne bibliothèque de l'Université. Ce musée culturel rassemble toutes les archives venant de l'Université. Que ce soient des collections scientifiques, artistiques ou encore des sciences naturelles. Il est bon de le visiter sachant que l'UCL (Université Catholique de Louvain) est une référence en matière de recherches scientifiques. https://www.museel.be/fr/infos-pratiques

La culture au cœur du projet

Tout en se baladant, on peut découvrir différents Kots à projet. Ceux-ci organisent plusieurs manifestations étudiantes, mais aussi folkloriques et culturelles : Welcome Spring Festival, Open Jazz Festival, les 24h vélos, le bal des busés...

A Louvain-La-Neuve on peut trouver aussi 9 fresques d'artistes, dont celle de la carte postale. C'est une galerie d'art à ciel ouvert.

Saviez-vous que Louvain-La-Neuve est plus âgée que sa province ?

En effet, le Brabant Wallon vient à peine de souffler ses 25 bougies. Lors de la réforme de l'Etat, le Brabant est le seul à s'étendre sur 3 régions (Flamande, Wallonne et Bruxelloise) et dépend de 2 communautés. La province du Brabant se divise en 2 : Brabant Flamand, Brabant Wallon en 1995. C'est donc la plus jeune création de "région" après Charleroi en 1666.

Le Brabant Wallon, c'est un peu la province des 27. En effet, cette région compte 27 communes dont La Hulpe où se retrouvent Christina et Emilie pour découvrir le micro-atelier de Sabine, savonnière de Soap Me https://soapme.be/

Une créatrice locale à découvrir

Depuis 3 ans, Sabine et son compagnon élaborent des recettes de savons composés de soude caustique, d'eau, d'huiles, des beurres végétaux et d'huiles essentielles pour le parfum. Il n’y a pas de paraben dans leurs produits.

" Notre gamme compte pour le moment 14 savons à saponification à froid. La différence entre cette méthode et celle à chaud provient dans la conservation des propriétés des huiles essentielles. Tous ces savons sont onctueux et riches en amour. On tente de créer des parfums et des savons à notre image. Tout est fait dans notre micro-savonnerie. J'élabore la recette, invente le nom, mais tout en place pour créer ce savon et mon mari façonne le tout et procède à la découpe, qu'il arrive parfaitement à calibrer... Nous tentons de proposer une évolution dans notre gamme : du savon au déodorant en passant par le baume ou encore le shampoing " explique Sabine

Plusieurs points de vente ainsi que des "ruches qui dit oui" accueillent les savons de Soap Me.

Cette journée se termine sous le soleil, au bord du lac de Louvain la Neuve. Il ne manque plus que le chant des Wallons pour clore cette journée dans une ville qui bouge et évolue sans arrêt.

L'Empreinte Belge – Héloïse Richard

Avec l'aimable collaboration de Visit Wallonia

Nos bons plans dans la région

Nos Rendez-vous dodo

* Gîtes de Wallonie propose plusieurs belles adresses dans la province

 

Nos Rendez-vous gourmands

* Madame Olsen à Genappe > http://www.madameoleson.be/

* Ne manquez pas de déguster LE fleuron gastronomique de Nivelles: La tarte Al djote ( à la bette et à la boulette) > https://www.djote.be/

* Visiter la brasserie de Jandrain > http://www.brasseriedejandrainjandrenouille.com/

Nos rendez-vous Bons Plans

Nos Rendez-vous à ne pas manquer cet été

 

Les comptes instagram à suivre

* @Magazinebwbrabantwallon

* @ZeroWasteNivelles