Braine-l'Alleud 1420

Redécouvrez l'art de la Pantomime avec "Mime Hic"!

Découvrez l’univers doux et poétique de Nicolas Biebuyck, alias "Mime Hic". Depuis 2017, il pratique l’art de la Pantomime et rêverait d’en faire son métier.

L’art de la Pantomime se fait de plus en plus rare et est peu connu du grand public. C’est la raison pour laquelle nous vous invitons à replonger en enfance et à vous laisser séduire par l’univers de "Mime hic".

Originaire de Ramillies, c’est à l’Université Catholique de Louvain-La-Neuve que Nicolas Biebuyck a découvert l’art de la Pantomime, un peu par hasard, en 2017. Nicolas est alors étudiant en Histoire et passe une audition pour participer à une pièce organisée par le Théâtre Universitaire de Louvain-La-Neuve. Le metteur en scène lui attribue un rôle axé sur le jeu corporel et facial. Un rôle qui va façonner le destin de l’artiste. "Lors de ma première intervention sur scène, j’entrais et découvrais un appartement hyper luxueux et ce, dans le silence le plus total. C’est uniquement avec les mimiques du visage, l’attitude du corps et les gestes que je devais transmettre au public mon admiration pour ce lieu. C’est surtout à ce moment, je pense, que je me suis rendu compte que transmettre de l’émotion en silence est une chose extrêmement riche et excitante", se remémore Nicolas Biebuyck. L’artiste est autodidacte, il a tout appris seul.

En 2018, Nicolas remonte sur scène à l’occasion d’une scène ouverte organisée par le Circokot où il présente des numéros de mimes musicaux qu’il a écrits lui-même. L’enthousiasme et le soutien du public sont tels, que l’artiste décide de poursuivre dans cette voie artistique peu commune. Depuis, "Mime Hic" a eu l’occasion de se produire lors de divers événements dans le Brabant-Wallon. "Depuis le début j’imagine et écris seul mes spectacles. C’est aussi le cas en ce qui concerne la mise en scène et l’interprétation dramatique mais je dois énormément à Marie Sourdeau, une amie proche et ancienne membre du Circokot qui m’a toujours encouragé, coaché et accompagné depuis le début du projet" confie l’artiste.

Sur scène, Mime Hic transmet ses émotions uniquement avec des gestes et des expressions. Le tout est rythmé par des œuvres de célèbres compositeurs : Brahms, Chopin, Saint-Saëns… "Je ne mime pas sur des morceaux de musique contemporaine. Cela peut paraître parfois un peu 'vieux jeu' mais si j’ai décidé de me lancer dans cette approche, c’est pour tenter d’apporter une dimension théâtrale à des morceaux que le grand public n’a pas/plus l’habitude de voir joués en concert, contrairement à la musique actuelle."

Au départ, Nicolas Biebuyck s’est longtemps senti illégitime dans cet art car il est autodidacte et n’a jamais suivi de réelle formation de théâtre. Aujourd’hui, il souhaiterait pouvoir vivre de sa passion et perpétuer la tradition de l’art de la Pantomime en y apportant une touche de modernité : " J’aimerais contribuer à la transmission et à la continuation d’une discipline universelle et intemporelle, le tout en apportant une touche contemporaine à ma façon. Mon costume, mon allure et mes histoires témoignent de cette rencontre entre l’ancien et le nouveau."

Plusieurs dates prévues ont été annulées l’année passée à cause du confinement, l’artiste espère pouvoir remonter sur scène dès que cela sera autorisé. Il a pour objectif d’obtenir le statut d’artiste et de présenter son art au plus grand nombre. En attendant de découvrir ses spectacles sur scène, vous pouvez suivre les aventures pantonesques de "Mime Hic" sur Facebook, Instagram, Youtube et sur son site internet.

Marion Jaumotte