Que portais-tu ce jour-là ? L'expo choc qui dénonce le viol

Cette exposition à Molenbeek brise le mythe de la responsabilité de la victime et l’idée sous entendue que l’agression ne se serait pas produite si la victime avait porté une tenue moins provocante.

Cette nouvelle exposition arrive à point nommée, juste après les révélations d’agressions sexuelles notamment dans le cadre de l’affaire Weinstein. Certainement un hasard, mais voilà qui conforte l’idée des élus molenbeekois qui estiment qu’il reste du chemin à parcourir en la matière.

C’est pour cette raison que les autorités communales de Molenbeek ont décidé d’accueillir, pour la toute première fois en Europe l’exposition " Que portais-tu ce jour-là ? ". L’objectif est in fine de libérer la parole des victimes d’agressions sexuelles et surtout rappeler que tout le monde peut, un jour ou l’autre, le devenir, indépendamment du lieu où l’on se trouve et de la tenue que l’on porte. Amnesty International le rappelle d'ailleurs régulièrement : " 1 femme sur 5 dans le monde sera victime de viol ou de tentative de viol au cours de sa vie ".

Au centre Communautaire Maritime à Molenbeek, vous pourrez découvrir 18 tenues portées par des étudiantes de l’université du Kansas, lorsqu’elles ont subi une agression sexuelle. Des vêtements pourtant très communs – jeans, t-shirt, pyjama – qui tendent à démontrer qu’il ne faut pas être habillé de manière provocante pour subir une agression sexuelle. Chaque vêtement est accompagné d’un court témoignage de la victime. Vous y verrez aussi l'uniforme d'une policière belge qui a subi une agression sexuelle. Cette exposition déconstruit, de manière brutale et émouvante, les stéréotypes.

Vous l’aurez compris, "Que portais-tu ce jour-là ?", le nom cette exposition, proposée par le service Prévention de la commune en partenariat avec l’Université du Kansas, n’a pas été choisi par hasard. Il s’agit de la question trop souvent encore posée aux victimes d’agressions sexuelles...

 

Quand ? Du 8 au 20 janvier 2018 de 10 à 18h00. Fermeture le vendredi et le dimanche.

Où ? Au centre Communautaire Maritime à Molenbeek

F.NEMETH

Le reportage de Michel Geyer et Quentin Rosseels pour BX1 :