Que faire si vous trouvez un oisillon tombé du nid?

C'est la saison de la reproduction chez l’oiseau. Chaque année de début avril à fin septembre, les oisillons naissent et apprennent à voler. Certains, par contre, tombent du nid un peu trop tôt. Que faire si vous trouvez un jeune oiseau blessé ou abandonné? La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux nous guide.

Taille de haie, vent, chute, saut volontaire... de nombreux oisillons se retrouvent hors de leur nid, au printemps. Ces jeunes oiseaux poussent alors de petits cris, laissant croire qu'ils ont été abandonnés.

Mais attention, la Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux met en garde : "ce n'est pas forcément le cas. Les parents se trouvent la plupart du temps à proximité." Ils sont soit partis chercher à manger, soit il attendent qu'il n'y ait plus de danger. "Si vous trouvez un oisillon par terre - et qu'il vous semble hors de danger et en bonne santé - laissez-le donc là où il est et intervenez le moins possible.

La Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux précise tout de même que "Vous pouvez le déposer en hauteur (sur une branche, un muret ou un buisson, voire dans son nid, si celui-ci est accessible) et vous éloigner afin de laisser la place aux parents. Ne vous inquiétez pas si vous le touchez, contrairement aux croyances, les parents ne le rejetteront pas, les oiseaux ayant un très mauvais odorat."

Mais que faire si l'oisillon vous semble blessé, réellement abandonné ou en danger? Contactez le centre de revalidation le plus proche de chez vous! Il vous conseillera probablement de "placer l'oiseau dans un carton troué et de reformer un nid avec un essuie pour le maintenir au chaud et l’empêcher d’être trop secoué lors du transport vers le centre". De ne pas lui donner d’eau dans le bec : « vous pourriez le noyer ou provoquer une pneumonie. Si l’oiseau est déshydraté, vous pouvez lui donner un mélange d’eau sucrée-salée (8 g de sucre et 3 g de sel dans 20 ml d’eau tiède). Déposez délicatement une goutte à l’aide d’un bâton de coton-tige sur le bout du bec ou sa commissure. En urgence, vous pouvez le nourrir avec du haché de bœuf non préparé, toutes les unes à deux heures, jusqu’au coucher du soleil. »

Notez que les oisillons sauvages sont protégés par la loi: vous ne pouvez pas les adopter, leur détention est rigoureusement interdite! 

VW