Quatre millions d'excès de vitesse enregistrés par la police en 2019

Il n'y a jamais eu autant d'excès de vitesse verbalisés l'an passé, 4.

039.038 au total, soit 288.987 de plus qu'en 2018, selon des chiffres de la police fédérale de la route, cités dans les titres Sudpresse mardi.

"En comparaison avec 2011, les services de police ont constaté un million d'excès de vitesse en plus l'année dernière. La vitesse reste l'un des quatre "killers" (tueurs, NDLR) en matière d'accidents et malgré tout elle ne diminue pas", déplore Jean-Michel Tubetti de la police fédérale de la route. La conduite sous influence, le GSM au volant et l'oubli de la ceinture étant les trois autres comportements mortels sur la route.

"La proportion des excès entre 0 et 20 km/h au-dessus de la limite augmente. L'année dernière, on était à 88%. C'est notamment lié aux radars tronçons, davantage présents en Flandre. Au-delà de cet aspect, les marges de tolérance ont été raccourcies. Aujourd'hui, on poursuit davantage les petits excès de vitesse", analyse-t-il par ailleurs

Il n'en reste pas moins que 33.431 infractions concernaient, en 2019, des dépassements supérieurs à 40 km/h, synonymes de retrait de permis. La police a même flashé 471 conducteurs à plus de 70 km/h dans des zones 30.

"L'automatisation des procédures explique le fait que les excès de vitesse représentent 4 millions des 5.518.901 infractions routières constatées en Belgique", explique encore M. Tubetti.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF