Port du masque : comment éviter d'avoir de la buée sur ses lunettes ?

Le masque protège mais est tout sauf confortable : les élastiques grattent au niveau des oreilles, on respire moins bien, il faut parfois un peu hausser la voix pour se faire comprendre et surtout pour ceux qui portent des lunettes, dès qu’ils expirent une buée épaisse se forme sur leurs verres.

C’est un calvaire ! Voici comment y remédier.

Arthur Sahélian est opticien et optométriste depuis plus de 40 ans : " C’est la graisse qui s’accumule sur la surface des verres qui fait que la buée se fixe sur ces derniers. Il suffit donc de les dégraisser avec un savon liquide comme du savon vaisselle ou un shampoing même. Il faut l’appliquer sur les deux côtés du verre et ensuite, rincer à l’eau froide (surtout pas chaude). Ce procédé est à refaire tous les jours. Vous verrez la buée ne s’accrochera plus. C’est rapide et très efficace.

Eau savonneuse sans rincer ?

Il y a quelques années, un article publié dans les Annales du Royal College of Surgeons of England conseillait de laver ses lunettes au préalable avec de l’eau savonneuse, de les secouer puis de les laisser sécher à l’air libre ou avec un mouchoir doux. Ce lavage au savon permet en fait de laisser une fine couche sur l’ensemble du verre qui devrait empêcher les molécules d’eau de produire de la buée, celles-ci se répartissant alors “uniformément en une couche transparente”.

 Cette technique ne fonctionne pas toute la journée mais fait l’affaire pendant quelques heures. 

Mousse à raser ou savon sec ?

Surtout n’appliquez pas de mousse à raser car cette dernière ne dégraisse pas du tout au contraire, elle laisse un film gras, un peu opaque !

Frotter du savon sec sur le verre des lunettes puis les essuyer peut s’avérer efficace mais cela prend plus de temps qu’avec savon liquide et il est difficile d’essuyer toutes les traces du savon sec.

Spray antibuée ?

Il existe d’autres méthodes pour empêcher la formation de buée sur vos lunettes. Comme les sprays antibuée que l’on trouve dans le commerce : Cela fonctionne très bien, mais Artur Sahélian, opticien et optométriste, estime que cette option n’est pas écologique et plus coûteuse que le savon liquide.

Il faut compter entre 5 et 10 euros pour un spray que l’on doit renouveler plusieurs fois par jour.

Un mouchoir ?

Autre astuce, celle de plier un mouchoir et de le placer entre le haut du masque, sur l’arête du nez, et la peau. Le mouchoir ainsi positionné absorbe l’humidité de l’air expiré et la buée ne se forme pas. Cela va mais le mouchoir ne tient pas toujours en place. On peut aussi coller un pansement adhésif afin que le masque colle complètement au nez mais cela fait un petit peu mal quand on le décolle et ce n’est pas très esthétique.

Des verres antibuées ?

Essilor, leader mondial de l’optique, a sorti, il y a quelques années, des verres antibuées, les OPTIFOG.

Tokai Optecs, une entreprise belgo-japonaise distribue et fabrique des verres de haute qualité et a créé des verres DFC, " Defog Coating ", qui selon leur site possède un antibuée permanent grâce à un traitement de surface.

Mais Arthur Sahélian précise que : " Aujourd’hui tous les verres de haute qualité ont une couche protectrice antibuée en surface."

Au fil du temps, même avec ces verres, un film gras se pose et la seule solution est de les dégraisser avec un savon liquide.

Un pince-mi ?

Sur le net, on peut commander un " Pince mi ", une pièce sur-mesure en métal qui vient se clipser sur le nez pour ajuster les masques en tissu. C’est l’entreprise de tôlerie française SMG a qui a mis au point cet accessoire en métal à mémoire de forme.

Ce dernier se pince sur le haut du masque pour qu’il s’adapte à la forme du nez.

L’air expiré ne passe plus uniquement par le haut du masque et il y aurait moins de buée sur vos lunettes.

Nous ne l’avons pas testé mais il pourrait être utile pour des masques en tissu afin qu’ils tiennent mieux sur le nez.

Plier le haut du masque ?

Replier le haut du masque serait efficace selon la police métropolitaine de TokyoIl suffit de plier le quart supérieur avant de le porter du moins si votre masque est assez grand.

Mais si votre masque a une arête métallique au niveau du nez, c’est tout le contraire la buée est bien là ! De plus, le masque doit être assez grand.

Placer ses lunettes vers l’avant ?

Enfin, si vous positionnez vos lunettes plus vers l’avant du nez, la formation de buée se verra limitée. Mais ce n’est pas forcément très confortable et ces dernières ont plus de risques de glisser et de se casser…

Françoise Walravens

Retrouvez l'article original sur RTBF