Rochefort 5580

PME et médias locaux dans le train du numérique

Le ministre des médias Jean-Claude Marcourt a visité les locaux de Matélé, afin des discuter des enjeux numériques pour les médias, mais aussi pour les entreprises locales.

Vidéos au smartphone, réseaux sociaux, immédiateté: le numérique bouleverse les médias locaux. Avec le lancement de groupes Facebook communaux par exemple, une télé locale peut se renouveler pour aller toucher un public dont les modes d'information sont en constante évolution. Un exemple vécu par Diederick Legrain, rédacteur en chef faisant fonction et responsable numérique de Matélé:

Notre communauté web nous interpelle et nous dit: "Il y a un incendie dans telle ville, que faites-vous? Pourquoi Matélé ne parle-t-elle pas des morts qui ont eu lieu?" Nous, notre rôle va être de vérifier. On passe des coups de fil, on envoie des reporters sur le terrain, on fait notre boulot de journalistes. Mais on a dialogué avec l'audience, qui nous a donné des informations précieuses. Et puis, peut-être après 20 ou 30 minutes de retard sur les premiers témoignages, on peut enfin dire: "Non, il n'y a pas eu de morts. C'est vérifié!"

A l'heure où tout le monde peut produire rapidement du contenu pour le web, le journalisme joue sans doute son avenir sur ces deux facteurs: des nouveaux contenus interactifs et orientés web, mais aussi sa déontologie. Pour le ministre des Médias Jean-Claude Marcourt, en visite dans les locaux de la télé locale:

Cela veut dire qu'une information qui est lâchée par la télévision locale doit être certifiée et doit engendrer de la confiance dans la population. C'est comme cela aussi que l'on permettra d'éviter la propagation de fake news sur les réseaux sociaux.

Mettre le web à portée des TPE et PME

Les médias, locaux ou globaux, ne sont pas les seuls touchés par la révolution numérique. L'économie locale, même rurale, doit s'y mettre également. En dehors de son service rédaction, un entreprise locale comme Matélé met en place un service d'accompagnement pour ces PME.

Une cellule de digital marketing qui fait de la formation pour les indépendants, les TPE, les PME, qui n'ont pas nécessairement les compétences ou les moyens financiers, c'est important.

Pour le directeur de Matélé, Philippe Halloy, ce service de digital marketing a pour vocation de faire le lien entre le monde des PME et celui d'Internet:

Le numérique, c'est une image. Si vous avez beaucoup d'amis, vous avez beaucoup de gens qui parlent de votre établissement, de votre commerce. Sur le numérique, vous avez aussi intérêt à créer une communauté, certes virtuelle, mais qui peut devenir à terme la meilleure de vos ambassadrices.

Le numérique transforme tout sur son passage, médias comme entreprises, c'est sans doute là que se trouve la clé de la proximité dans le futur.

Le ministre des médias Jean-Claude Marcourt a visité les locaux de Matélé, afin des discuter des enjeux numériques pour les médias, mais aussi pour les entreprises locales.

Retrouvez l'article original sur MAtélé