Ville de Bruxelles 1000

Place de la Monnaie : une centaine de personnes dénoncent les violences policières après la mort de George Floyd

Une petite centaine personnes se sont rassemblées ce lundi en début d’après-midi, place de la Monnaie à Bruxelles, pour la manifestation de BLM (Black Lives Matter) Belgium, qui avait été annulée au dernier moment en respect des mesures restrictives du déconfinement, selon l’estimation communiquée en milieu d’après-midi par la porte-parole la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.

Une petite centaine personnes se sont rassemblées ce lundi en début d’après-midi, place de la Monnaie à Bruxelles, pour la manifestation de BLM (Black Lives Matter) Belgium, qui avait été annulée au dernier moment en respect des mesures restrictives du déconfinement, selon l’estimation communiquée en milieu d’après-midi par la porte-parole la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.

La police a toléré que le groupe reste 30 minutes sur place dans le respect des distanciations sociales, ce qui leur a laissé le temps de prononcer quelques discours. Les manifestants ont également posé un genou à terre et levé le poing, adoptant un signe américain de protestation pacifique contre les violences policières visant les personnes afro-américaines.

La mobilisation fait écho aux protestations qui secouent actuellement les États-Unis après la mort de George Floyd, tué par des policiers à Minneapolis, et ce afin de réfléchir aussi à la violence policière en Belgique. (La rédaction avec Belga)

■ Interview et images de Philippe Jacquemotte et Camille Dequeker

Une petite centaine personnes se sont rassemblées ce lundi en début d’après-midi, place de la Monnaie à Bruxelles, pour la manifestation de BLM (Black Lives Matter) Belgium, qui avait été annulée au dernier moment en respect des mesures restrictives du déconfinement, selon l’estimation communiquée en milieu d’après-midi par la porte-parole la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.

Retrouvez l'article original sur BX1