Ville de Bruxelles 1000

Permis de conduire: ce qui change en 2018 et la carte des centres d'examen

Futurs automobilistes bruxellois, si en guise de résolution pour 2018, la pensée de passer votre permis en est au même stade que cette vague idée d'arrêter de fumer qui vous traverse chaque fin d'année, il est temps de passer la seconde. Car oui, la réforme du permis de conduire entre en vigueur le 1er janvier en Wallonie et mi 2018 à Bruxelles. Voici ce qu'il faut en retenir.

Suite au transfert de compétences de la 6ème réforme de l’Etat, la formation à la conduite et l’organisation des examens afin d’obtenir le permis de conduire ont été cédées aux Régions. Désormais entre les mains des Gouvernements wallons et bruxellois, ce récent transfert s'accompagnera d'une réforme des conditions d’obtention du permis de conduire afin d’accroître la sécurité sur nos routes.

Si en Wallonie, cette réforme prendra cours dès le 1er janvier 2018, les Bruxellois auront encore quelques mois devant eux avant que les modifications inhérentes au permis théorique et pratique n'entrent en vigueur. 

En bref, voici les changements:

Des fautes graves qui vous coûteront 5 points

De nombreux candidats craignent cette future réforme et notamment le changement de cotation des infractions graves : deux fautes graves, et c'est l'échec, car la faute grave entraîne la perte de 5 points (et non un point comme pour les autres questions), or il faut obtenir un minimum de 41 sur 50. La liste des infractions graves s'allonge aussi et passe de 14 à 49.

Voici la liste exhaustive des infractions graves.

Tests supplémentaires: deux petits nouveaux dans le paysage routier

Il sera obligatoire de suivre une formation aux premiers secours, incluant la connaissance des bons réflexes à adopter après un accident.

Egalement un test de perception des risques intégré à l'examen théorique devra être passé par le futur conducteur. Praticable dans les trois langues nationales, le test est composé d'un questionnaire pour identifier le niveau d'expérience du futur automobiliste, de deux questions d'exercice et d'une série de cinq questions d'examen. Celles-ci sont proposées en situation réelle de conduite sous forme d'une vidéo qui présente les différents angles de vue du conducteur en incluant ceux des rétroviseurs. L'obtention du permis de conduire B ne sera pas conditionnée à sa réussite.

 

Deux nouvelles formules de formation

En outre, les conducteurs en herbe en Région bruxelloise pourront choisir entre quatre formules de formation, au lieu de deux précédemment. S'ajoutent aux filières libre et auto-école déjà existantes, une filière mixte et une formule "accès direct" à l'examen pratique sans voiture personnelle.

La filière mixte est un condensé de la filière libre et de la filière auto-école. Les futurs automobilistes pourront à partir de 17 ans faire 14 heures de cours pratiques en auto-école suivis ensuite de six mois minimum de pratique en filière libre, le maximum étant ici aussi de 18 mois.

Aussi la formule "accès direct" à l'examen pratique sans voiture personnelle. Elle permet à un candidat, dès l'âge de 18 ans, de suivre 30 heures de cours d'auto-école lui donnant un accès direct à l'examen pratique du permis de conduire.

Dépêchez-vous donc de rejoindre la grande famille des automobilistes si vous voulez échapper aux nouvelles contraintes prévues.
 

16 centres d'examens pour passer son permis en Belgique francophone

Retrouvez en Wallonie et à Bruxelles les différents lieux, selon votre région, où vous pourrez passer votre permis théorique et/ou pratique via notre carte.