La Hulpe 1310

Pendant la campagne, la vie des conseils communaux continue

Les nouveaux conseils communaux seront installés le 3 décembre prochain.

Mais en attendant le 14 octobre, les élus qui se représentent ne se consacrent pas à 100% à leur campagne. Ils doivent notamment encore assister aux séances de leur conseil communal encore prévues. Celui de La Hulpe était un des derniers à se tenir en Brabant wallon. "On est pris dans la campagne, on argumente. C'est vrai que ce conseil semble venir d'un autre monde, reconnaît le bourgmestre Christophe Dister, tête de liste LB. Il y a une autre vitesse. On revient dans les dossiers du quotidien". Et des dossiers, il y en a à traiter d'ici les élections, à commencer par le vote des règlements-taxes. "Sinon, nous ne serons pas dans la capacité de faire l'enrôlement de ces taxes, ce qui pourrait bloquer le fonctionnement communal", précise le bourgmestre.

Des échanges animés entre colistiers

Mais cette dernière séance est-elle aussi l'occasion de séduire ses futurs possibles partenaires ou au contraire de montrer les dents face à ses adversaires? A La Hulpe, la situation politique est un peu particulière: le bourgmestre a changé de partenaires sur sa propre liste et fait aujourd'hui campagne avec ses actuels partenaires de VAL (tendance socialiste), mais sans les Ecolos et avec le groupe IC qui siège aujourd'hui seul dans l'opposition. "Mais le climat qui règne depuis quelque mois est très favorable et très propice au travail", réagit Xavier Verhaege, chef de groupe IC. Isabelle Hinderyckx, échevine Ecolo sortante entend aussi terminer son mandat dans le calme : "Je suis toujours en place, je défends mes dossiers au conseil communal et pas autre chose pour la suite". Lors de ce conseil, il y a d'ailleurs eu quelques échanges animés entre les membres du collège et certains conseillers IC. Cela concernait la mise en sous-location de la maison du garde de Nysdam, un bâtiment classé qui se dégrade depuis des années. "C'est un point important, il faut trouver la bonne solution, quelle que soit la période", explique le conseiller Philippe Leblanc, ancien bourgmestre de La Hulpe aujourd'hui colistier de son ancien rival.

   

 

Stéphanie Vandreck

Retrouvez l'article original sur RTBF