Beaumont 6500

Pairi Daiza attend un troisième bébé éléphant en deux ans

La plus grande harde d’éléphants en Europe va s’agrandir.

Pour la troisième fois en deux ans, Pairi Daiza attend une naissance parmi les éléphants d'Asie. Si tout va bien, Soraya, 9 ans, deviendra mère pour la première fois vers la fin de cette année. Une bonne nouvelle pour l'éléphant d'Asie, une espèce en voie de disparition

Soraya a neuf ans. Elle est arrivée il y a six ans en provenance du zoo de Hanovre (Allemagne) dans la vaste réserve aménagée pour les éléphants à Pairi Daiza. Elle fait partie d'un groupe familial très soudé autour de sa mère Khaing Hnin Hnin, la matriarche du troupeau. L’heureux futur papa est Po Chin. Agé de dix-neuf ans, il vit à Pairi Daiza depuis 2010 et est aussi le père de Ta Wan, de Malee et de Luna.

Peut-être une 5ème naissance heureuse d’éléphant à Pairi Daiza

Pour la parc animalier, il s'agirait de la cinquième naissance d'éléphant réussie, après celles des femelles Malee et Luna en février et juin 2019, du mâle Ta Wan en septembre 2017 et de la femelle Nang Faa en mai 2015.

Chez les éléphants, dans la nature comme parmi les hommes, une première naissance peut impliquer des complications pendant la parturition (la mise bas). Alors, les vétérinaires et les soigneurs de Pairi Daiza restent vigilants. Car les éléphants ont la plus longue période de gestation du règne animal avec une période allant jusqu'à 22 mois.

Pairi Daiza et la Fondation Pairi Daiza accueillent des éléphants de divers parcs animaliers depuis des années. Avec cette future naissance, le groupe d'éléphants s'élargira à 23 individus, dont 21 de la sous-espèce asiatique et 2 de la sous-espèce africaine. Plus de 7 hectares du parc (une savane, une réserve, un conservatoire et un temple) leur sont consacrés. Le Jardin des Mondes abrite le plus grand groupe d’éléphants en Europe.

Une espèce en danger

Pourtant, tout n'est pas rose pour les éléphants. Car La liste rouge des espèces en danger de l'UICN indique que la population d'éléphants d'Asie à l'état sauvage a été réduite d'au moins 50% sur ces trois dernières générations. Et selon les dernières estimations, on ne trouve plus que 40.000 à 50.000 individus dans la nature. Les principales raisons de l'extermination des éléphants d'Asie sont le braconnage et la disparition de leur habitat naturel.

Pairi Daiza et sa famille d'éléphants participent au Programme européen de conservation de l’espèce (EEP) sous la coordination de l'EAZA (Association européenne des zoos et des aquariums). La Fondation Pairi Daiza travaille également pour développer un vaccin contre l'herpès des éléphants, la première cause de mortalité des jeunes éléphants, tant dans les parcs animaliers que dans la nature.

Avec le soutien de toutes les organisations impliquées comme l’EEP et l’EAZA, Pairi Daiza espère réaliser son rêve de réintroduire des éléphants d’Asie mâles dans leur environnement naturel : les forêts de l’Asie du Sud-Est.

Plus d'informations :