Limbourg 4830

Opération Costa : quatre arrestations en Belgique, trois aux Pays-Bas et une en Espagne

Quatre personnes ont été placées sous mandat d'arrêt suite à des perquisitions en Flandre mercredi et à l'interpellation de neuf personnes, dans le cadre de l'opération Costa. Trois personnes ont été placées sous mandat d'arrêt aux Pays-Bas et une l'a été en Espagne. Le parquet fédéral a demandé l'extradition de ces quatre suspects.

Selon les médias, l'une des adresses perquisitionnées est le domicile de Geert F., président du club de motards Bandidos à Borgloon. Sa petite amie y a été interpellée et Geert F. serait le suspect arrêté en Espagne, mais le parquet fédéral n'a pas confirmé.


►►► À lire aussi : Flandre: le plan d'action antidrogue à Saint-Nicolas a abouti à 71 arrestations


L'enquête, menée sous le nom d' "opération Costa", a débuté en 2019 après la saisie d'environ 2.800 kilos de cocaïne dans un conteneur en provenance du Costa Rica. 

De la drogue d'Amérique du Sud

"L'année dernière, une première et une deuxième vague de perquisitions ont été menées. L'organisation criminelle internationale visée était capable d'expédier d'importantes cargaisons de cocaïne d'Amérique du Sud vers la Belgique et de récupérer des conteneurs en utilisant divers modes opératoires", précise le parquet. L'une de ces perquisitions avait conduit à la plus grande saisie de cocaïne jamais effectuée en Belgique, équivalente à 11.497,5 kilos de cocaïne.

Qui a été privé de liberté ?

Parmi les personnes privées de liberté lors des opérations de 2020, figurait Willy Van Mechelen, un ancien gendarme âgé de 78 ans. Dans les années 1990, il avait dirigé la section antidrogue de la BSR d'Anvers, avant de tomber pour trafic de plusieurs tonnes de marijuana. Figurait aussi Lucio Aquino dont la famille est implantée à Maasmechelen et est connue comme les "Sopranos de la Meuse".

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF