Floreffe 5150

Nuit Solaire, la musique sacrée s'installe à Floreffe

Ce nouveau festival a été imaginé comme un moment suspendu, entre partage et rencontre grâce à l'écoute de musiques s’inspirant de différentes traditions religieuses ou spirituelles à travers le monde.

Au cœur de l’église abbatiale de l’Abbaye de Floreffe, ce festival d’un genre nouveau vous invite à découvrir que la musique, lorsqu’elle atteint un tel niveau de sensibilité, peut nous mettre en contact et nous rassembler autour des énergies du monde, au-delà des différences, des frontières, des religions et des spiritualités qui nous émaillent. Ces musiques spirituelles ou sacrées sont plus qu’un dialogue à un niveau planétaire: elles favorisent la rencontre et la communion avec la nature et tous les êtres qui la composent.

À l’origine de ce projet, on retrouve Jean-Yves Laffineur et Stany Bouillon tous deux fondateurs du festival Esperanzah!. C’est donc naturellement que Nuit Solaire porte les mêmes valeurs culturelles, sociales, économiques et environnementales que son grand frère estival. Nuit Solaire se veut également une ouverture sur le monde, mais cette fois, en ajoutant la dimension ‘sacrée’ et ‘spirituelle’ comme porte d’entrée… Un moment " solaire ".

L'église abbatiale accueillera 3 grands concerts qui prendront toute leur dimension dans ce lieu d'exception. Entre les concerts, les festivaliers pourront se poser et se détendre dans le cloître jouxtant l'église en découvrant un artiste et son instrument. Cet espace propice à la réflexion et la méditation mettra en lumière un ou des instruments de musique traditionnellement dévolus à un usage sacré : violoncelle, oud, sitar…

DHAFER YOUSSEF (Tunisie)

Entre la grammaire musicale de sa Tunisie natale et celle du jazz le plus moderne et le plus aiguisé, le chanteur virtuose et joueur de oud Dhafer Youssef développe depuis plus de dix ans une identité stylistique inimitable et passionnante.

Il assouvit aujourd’hui son rêve de musique indienne avec la sortie de son nouvel album Sounds of Mirrors dans lequel il invente un monde sonore saisissant de beauté. De fait, l’album mixé au studio Nilento de Göteborg (Suède) connaît quelques moments en apesanteur durant lesquels quatre musiciens semblent se tenir dans un même souffle.

On compte ainsi à ses côtés le célèbre Zakir Hussain aux tablas, le très méditatif guitariste norvégien Eivind Aarset et le clarinettiste turc Husnu Selendirici.

Son album méditatif et spirituel se veut être à la recherche d’une forme de paix profonde et de sagesse. La voix se met en retrait au bénéfice d’une musique qui se déploie, épanouie. Émergent alors toutes les finesses de la composition et le talent du soliste. Un concert qui atteindra des sommets d’émotions.

BAUL MEETS SAZ (Inde, Turquie, Belgique)

Le duo de musiciens Malabika Brahma & Sanjay Khyapa qui perpétuent la tradition des chants baūls (la Musique Baūl provient des musiciens itinérants parcourant le Bengale en chantant des chants religieux), rencontra le joueur de saz Emre Gültekin lors d’une session d’enregistrement à Bruxelles.

Les trois artistes ont immédiatement senti les affinités et liens possibles entre le saz et la musique Baūl. Les échos qu’ils ont trouvés dans leurs poésies respectives, les similitudes entre leurs communautés et répertoires, leur mode de vie nomade et leurs philosophies de vie font de Baul Meets Saz un projet à la fois musical et spirituel.

Le désir ardent d’exprimer et de répandre l’unification de deux cultures et traditions ancestrales incite le trio à surmonter les barrières des frontières géopolitiques et à s’ouvrir au monde. Ainsi Emre (au Saz et à la voix), Malabika (voix) et Sanjay Khyapa (au dubki et au dotara) ont fait naitre l'idée de l'album " Namaz ".

Lancé lors de l'été 2018, ce disque rend hommage aux valeurs partagées par ces deux cultures et remet en question le sens des frontières.

RESONANCE (France, Belgique)

Resonance est le fruit d’une démarche artistique reliant musique, recherche et patrimoine. Samuel Cattiau (Contre-ténor) et Quentin Dujardin (guitariste) composent des mélodies pour guitare et voix, inspirées de textes et d’œuvres de musiques anciennes du XIIème au XVIIIème siècles.

Ces textes abordent des thèmes intemporels, sacrés ou profanes, qui prennent une tout autre dimension sonore dans des lieux d’exception conçus pour l’art vocal et la musique. Par leur répertoire et en compagnie de leurs musiciens, ils font découvrir les résonances des architectures où ils se produisent : chaque lieu est un écrin pour le son, un véritable instrument de musique qui crée une harmonique unique.

Leur nouveau projet " Illuminations " s’inscrit dans la continuité de l’album éponyme " Resonance " et met en lumière notre patrimoine, et nos héritages culturels et artistique à travers d’autres mélodies. Le 20 avril, c’est dans l’église abbatiale de Floreffe que vous pourrez vivre cette expérience acoustique exceptionnelle !