Nouveau gouvernement belge : Groen désigne P. De Sutter et T. Van der Straeten à la Fonction publique et l'Energie

Petra De Sutter et Tinne Van der Straeten seront les ministres écologistes flamandes de Groen au sein de la coalition Vivaldi, a décidé le bureau du parti "après un très long débat", annonce jeudi matin le député Kristof Calvo.

Petra De Sutter et Tinne Van der Straeten seront les ministres écologistes flamandes de Groen au sein de la coalition Vivaldi, a décidé le bureau du parti "après un très long débat", annonce jeudi matin le député Kristof Calvo.

Mme De Sutter obtient le portefeuille de la Fonction publique et des Entreprises publiques et sera aussi vice-Première ministre. Mme Van der Straeten décroche quant à elle la compétence de l’Energie.

Avec ces deux derniers noms ajoutés à la composition de la coalition Vivaldi jeudi à l’aube, le casting du gouvernement du Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) est quasi complet, à l’exception des ministres MR.

Tinne Van der Straeten (1978), spécialiste de l’Energie, hérite naturellement de ce portfolio. L’écologiste a fait son retour en politique après dix ans d’absence. Cette juriste est spécialisée dans les dossiers relatifs à l’énergie et au climat. Elle a mis sur pied un cabinet d’avocat, Blix, et elle se dit déterminée dorénavant à faire "un virage à 180 degrés pour construire une gestion climatique équitable". Elle se dit "incroyablement reconnaissante" de la confiance qui lui est accordée. "Nous reprenons en main notre politique énergétique et apportons apaisement et sécurité", assure-t-elle. "Nous ouvrons la voie à des investissements dans l’énergie renouvelable, la création de milliers de nouveaux emplois et à une facture énergétique soutenable". Mme Van der Straeten a été échevine à la commune de Koekelberg et dernièrement encore conseillère municipale.

Petra De Sutter (1963), habitante de la commune d’Horebeke en Flandre-Orientale, est gynécologue de profession et dirige le département de médecine reproductive de l’université de Gand. Elle a accédé à un poste d’eurodéputée lors des dernières élections. Elle est la première présidente écologiste à diriger la commission du Marché intérieur au Parlement européen.

Elle siégeait auparavant au Sénat et au Conseil de l’Europe. "En collaboration avec l’équipe gouvernementale et avec tous les fonctionnaires, je compte œuvrer à la modernisation du gouvernement et à sa transition vers le digital", affirme Mme De Sutter. "Je suis fière de devenir ministre de la Fonction publique et des Entreprises publiques. La crise sanitaire du coronavirus prouve que nous avons besoin d’un gouvernement fort pour sauvegarder l’intérêt public", annonce-t-elle.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF