Nouveau gouvernement belge : "C'est le retour du cœur", se félicite Paul Magnette (PS)

Le gouvernement Vivaldi (composé de sept partis : MR, PS, Ecolo, Open Vld, sp.

a, CD&V et Groen) est sur les rails. Le Premier ministre, Alexandre De Croo, et ses ministres devront prêter serment devant le Roi ce jeudi 1er octobreMais avant cela, les militants des différents partis devront se prononcer. Le congrès de participation du PS a lieu ce mercredi soir à 22 heures.

Paul Magnette, président du PS et co-formateur avec Alexander De Croo, était l’invité du JT de 19h30. Il est revenu sur l’un des points de l’accord de gouvernement, la pension minimale augmentée à 1500 euros net. "Ça augmentera chaque année un petit peu pour arriver pour une carrière complète à une augmentation de 280 euros en plus par mois, à la fin de la législature". Et Paul Magnette de se féliciter des avancées sociales de cet accord : "Nous avons vécu cinq années d’austérité qui ont fait beaucoup de mal. C’est le retour du cœur".

Est-ce que l’affrontement entre MR (et singulièrement Georges-Louis Bouchez) et PS laissera des traces ? "Non, moi je ne suis pas rancunier. J’ai beaucoup travaillé avec Alexander De Croo, qui est un libéral flamand", a répondu le président du PS, éludant la question. Et d’ajouter ensuite : "Je n’ai pas envie de polémiquer".

Concernant l’institutionnelle gouvernement Vivaldi chargera deux ministres de préparer des réformes pour l’après-2024. "On va commencer par un grand débat, avec des universitaires, des représentants de la société civile… En se posant la question : de quelle Belgique veut-on ?"

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF