Yvoir 5530

"Nos élevages bovins wallons rejettent peu de CO² dans l'atmosphère"

L’élevage bovin produit-il trop de gaz à effets de serre ? Non, selon un agriculteur de Dorinne qui a placé, il y a 8 ans sur ses terres, des capteurs qui mesurent les émissions de CO2 de son élevage bovin.

"Ne pas manger de viande pour diminuer les gaz à effets de serre", c'est ce que recommande certains défenseurs de l'environnement. Mais quelle est la réélle production de CO² émise par un élevage bovin? Est-elle si énorme que le laisse sous-entendre les opposants à la viande? À Dorinne, Adrien Paquet, éleveur bovin, a voulu objectiver la question. Cela fait huit ans maintenant que la faculté Agrobiotech de Gembloux a installé sur l'une de ses prairies des capteurs capables de mesurer les émissions de CO² produite par son élevage. Les résultats vont à l'encontre de certaines études, explique-t-il.    Il y a huit ans, toutes les études réalisées sur la corrélation entre gaz à effets de serre et élevages bovins s'étaient intéressées à l'élevage intensif américain. Ce sont des élevages qui n'utilisent pas l'herbe comme nous en Wallonie.    Or, l'élevage bovin wallon est un élevage herbier qui produit moins de CO² , explique l'éleveur dorinnois. Les capteurs installés sur sa prairie ont en effet démontré qu'une partie du CO² était stocké par l'herbe dans le sol, entraînant ainsi, moins de rejets de gaz à effet de serre.    La prairie pour grandir capte la photosynthèse, donc elle prend le CO² de l'air, elle le stocke dans ses racines et dans ses tiges. La vache broute l'herbe. Une partie est digérée puis transformée en CO² via la viande et la respiration de l'animal. Une autre partie retourne à la prairie à travers les matières fécales des vaches. La prairie sert donc de puits de carbone.    L'éleveur estime que 70 % des gaz à effet de serre produits par les activités sur cette prairie sont absorbés par le sol.   On s'est rendu compte, grâce à cette étude, que notre modèle d'élevage wallon lié à l'herbe n'avait pas un impact négatif, comme on le pensait, sur les gaz à effets de serre. Au contraire, puisque nos vaches permettent d'entretenir, d'exploiter la prairie et de transformer l'herbe en protéines digestibles par l'homme.    La faculté a placé le même type de station de mesure en forêt et en culture en Wallonie. C'est la seule station sur prairie de toute la région wallonne. 

L’élevage bovin produit-il trop de gaz à effets de serre ? Non, selon un agriculteur de Dorinne qui a placé, il y a 8 ans sur ses terres, des capteurs qui mesurent les émissions de CO2 de son élevage bovin.

Retrouvez l'article original sur MAtélé