Namur 5000

Namur : premières rencontres du journalisme vivant

Durant une journée, des photographes, journalistes et réalisateurs vont venir exposer leur travail de terrain. 8 professionnels de l’information et de l’image viendront exposer leurs objectifs, leurs motivations, leurs passions.

Selon Le Monde, le « journalisme vivant » repose sur « le contact direct et l’oralité, voire la performance : des journalistes montent sur scène, racontent leur travail, décrivent leur relation à leurs sujets. C’est une façon de renouer le lien avec les lecteurs, de provoquer des rencontres, de miser sur le contact humain à l’heure de l’industrialisation des contenus. »

La première édition de la journée de rencontres autour du journalisme vivant sera organisée cette année.

Cette journée sera consacrée à la sensibilisation du jeune public à l’importance d’une information engagée, créative, et de qualité à l’heure des « fake news » sur les réseaux sociaux.

Celles-ci portent un coup à la démocratie et à la crédibilité des médias à l’heure où la presse a parfois une mauvaise image. On lui reproche parfois de ne plus jouer son rôle de quatrième pouvoir.

Être informé sur les réalités du monde au travers de témoignages crédibles et de première main est primordial pour les organisateurs de cette journée.

Sur place : échanges, projections artistiques, ateliers, conférences, mais aussi exposition !

Quand ? Le 24 mars de 9 à 22 heures

Où ? Quai 22 (Rue du Séminaire 22, 5000 Namur)

Plus d’infos : http://lespasseursdureel.be/

Antoine Libotte