Dinant 5500

Moins de kayaks autorisés sur la Lesse à partir du 1er août, les mesures renforcées

Les bourgmestres de Dinant et Houyet, Axel Tixhon et Hélène Lebrun, ont décidé de réduire le nombre de kayaks quotidiennement autorisé sur la Lesse.

Les deux bourgmestres ont pris un arrêté de police conjoint réduisant "à 60 par tranche de 30 minutes le nombre d’embarcations pouvant être mises à l’eau sur la Lesse. L’objectif étant, alors que la Belgique fait face à un rebond de l’épidémie de covid-19, de réguler les flux de personnes et empêcher les rassemblements". L’arrêté entrera en vigueur le 1er août et sera valable jusqu’au 31 août 2020.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : pour Yves Coppieters, le passage à une bulle de 5 personnes "n’a pas montré ses effets en termes de preuves scientifiques"


Cet arrêté vise à permettre de prendre des mesures complémentaires à celles prévues par le gouvernement fédéral. Par communiqué, ils précisent qu’il s’agit un arrêté "de type préventif, qui a fait l’objet d’une concertation entre les bourgmestres, la Zone de Police Haute-Meuse et la Zone de Police Lesse et Lhomme, et qui a été validé par le Gouverneur de la Province de Namur".

Il s’agit donc d’un renforcement du protocole pris au début du déconfinement par la société "Dinant Evasion" qui obligeait la société à ne même que 120 embarcations par heure. Les autorités communales ont constaté que la mesure n’est plus respectée et que l’activité génère des rassemblements de personnes.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF