Jodoigne 1370

Moins d'un mois après le début du chantier du contournement de Jodoigne, les travaux sont déjà à l'arrêt...

Une inactivité qui pose question alors que la fin du premier tronçon est annoncée pour l'automne 2019.

Est-ce que tout cela est bien normal ?

On peut se poser la question quand on sait que l'actuelle majorité Union communale place la finalisation de ce dossier parmi ses plus belles réussites. Un premier coup de pelleteuse à quelques semaines des élections peut sembler suspect aux yeux de certains.

Mais il y a plusieurs explications. Tout d'abord, ce qui a été réalisé jusqu'ici n'est pas que symbolique : il s'agit de travaux de terrassement d'un futur rond-point et du creusement de fossés.

Il y a évidemment plusieurs entreprises qui s'occupent des différentes étapes et il peut y avoir des interruptions de plusieurs jours, voire plusieurs semaines entre le moment où l'une a terminé son travail et l'autre commence le sien. Ça, c'est une première explication officielle.

Mais il y a aussi une raison administrative : pour que le permis du contournement reste valide, et que cette validité ne puisse pas être contestée, il ne fallait pas traîner avant de commencer les travaux.

Et puis, même si on ne travaille plus sur le chantier lui-même, on s'active toujours en coulisses. Les entrepreneurs ont donc travaillé là, où ils pouvaient déjà le faire, avant le début de l'hiver et des possibles congés pour intempéries.

Stéphanie Vandreck

Retrouvez l'article original sur RTBF