Miimosa : vers le crowfunding belge, agricole et de proximité

Le mimosa est un arbuste méditerranéen. Il en existe 400 espèces. Mais depuis deux ans, "Miimosa" c'est aussi une plate-forme de financement participatif. Comme Kisskissbankbank ou MyMicroinvest.

Deux plates-formes qui permettent le financement de projets très majoritairement liés aux nouvelles technologies. Miimosa c'est différent. Le site propose de soutenir des idées entrepreneuriales proches de chez vous et dédiées à l'agriculture ou à l'alimentation. 

L'idée vient de France et elle a germé dans l'esprit de Florian Breton. Ses grands-parents étaient viticulteurs dans le Roussillon, et a lancé Miimosa en 2014. Les pigeons l'ont contacté pour savoir comment il en était venu à lancer cette initiative : 

"C'est du fait d'une grande sensibilité au secteur agricole, étant petit-fils d'agriculteur. J'ai constaté depuis un certain nombre d’années la fragilisation de l'agriculture. Egalement du fait que les consommateurs se sentent concernés et veulent se rapprocher des agriculteurs et des entreprises alimentaires pour accompagner une production alimentaire saine, durable et surtout locale. Ces secteurs n'ayant pas encore pris le virage du financement participatif, il me semblait important de lancer une plateforme telle que "Miimosa" ".  

Quel type d'exploitation ou d'entreprise sont concernées par votre plateforme

"On a une approche qui concerne les petites et moyennes structures agricoles, qui ont la particularité d'être diversifiées. Cela va du logement, à la ferme pédagogique, ou d'activités de vente directe (donc de transformation et de qualité). Nous avons une charte de déontologie accompagnée de critères d'acceptation que nécessite cette approche locale et de qualité."

Les projets doivent être bio ?

"Non, on ne fait pas du 100% bio. Le Bio est mal accompagné par les banques du fait de sa surreprésentation, donc nous les soutenons et ils représentent 60% de nos projets. Mais nous soutenons aussi les agricultrices et  agriculteurs qui ont des approches raisonnées sur les territoires, ils sont tout aussi éligibles. On accompagne aussi des projets d'installations, de diversifications, d'agrandissements compris entre 1000 et 50 000 euros. "

Quel est le retour pour ceux qui soutiennent ces projets? 

"La récompense pour votre engagement?  Les agriculteurs vous rétribuent en retour en produits. Cela va du crottin de chèvre, au pot de miel, à la bouteille de vin, etc. Plus on aura donné plus le retour évolue comme des séjours à la ferme en famille, une semaine en immersion dans la vie d'une chevrière, etc."

Si le projet n'aboutit pas?

"Vous récupérez votre mise comme dans toute plateforme de crowfunding. Cependant si la collecte atteint 60% le projet est lancé et les conditions restent celles pour lesquelles vous avez souscrit". 

Et vous, ça vous tente une initiative aussi sympa?

Miimosa c'est par là ! 

On n'est pas des Pigeons

Retrouvez l'article original sur RTBF