Saint-Gilles 1060

Marcel et Fifi, une boutique en ligne de vêtements de seconde main pour enfants

Créée en 2018, la boutique en ligne vend des vêtements et des objets pour enfants qui sont comme neufs.

N'importe quel parent pourra en témoigner, les enfants grandissent vite. En pratique, cela représente un gâchis considérable : il faut sans cesse leur acheter de nouveaux vêtements qui correspondent à leur taille, pour remplacer des vêtements quasi neufs, mais dans lesquels ils ne rentrent plus.

C'est pour éviter ce formidable gâchis que la boutique en ligne “Marcel et Fifi” a été mise en place. Créée en 2018, cette plateforme vous permet de vendre des vêtements (pourvu qu'ils soient destinés aux enfants de 0 à 8 ans et correspondent à la charte de qualité), ou en acheter, à des prix réduits.

Se lancer dans l'aventure

Derrière le projet, il y a deux entrepreneuses bruxelloises : Aurélie Bertozzi et Céline Vilain, qui se sont rencontrées en 2016, par l'intermédiaire de leurs enfants. L'une était analyste business, l'autre chargée de communication, et d'amies elles sont devenues partenaires dans l'aventure du commerce en ligne. Elles créent en 2018 la boutique “Marcel et Fifi” (baptisé du même noms que les doudous de leurs enfants) qui propose des vêtements et des objets de seconde main pour les enfants de 0 à 8 ans.

Dans les premières tranches d'âges, les vêtements ont une durée de vie très limitée” nous précise Aurélie Bertozzi. D'où l'intérêt de mettre l'accent sur les plus jeunes. “Nous donnons plusieurs vies aux vêtements et jouets de nos enfants, si beaux mais si peu de temps utilisés.” Avec Marcel et Fifi, les parents peuvent à la fois revendre les vêtements que leurs enfants ne peuvent plus mettre, mais aussi en acheter.

Une charte de qualité

Pas question cependant pour cette boutique en ligne de vendre tout et n'importe quoi. Les entrepreneuses ont mis en place une charte de qualité à laquelle tous les vêtements et les objets de puériculture doivent répondre pour être achetés et ensuite vendus : pas de vêtements abîmés ni usés dans leurs rayons. “On vérifie chaque vêtement et on les sélectionne sur base de cette charte. C'est des vêtements qui doivent être dans un état impeccable, des vêtements de qualité. (...) Comme ça l'acheteur qui vient chez nous est sûr d'avoir un vêtement qui est comme neuf.” nous explique-t-on.

Autre critère : la marque. Ce sont en effet principalement des vêtements de marques haut de gamme et de créateurs qu'on retrouve dans la boutique en ligne. “On ne reprend pas les vêtements de la “fast-fashion” comme H & M, Zarra, etc. Et ça ne doit pas être des collections d'il y a 10 ans”.

Un projet écologique

Quid des vêtements qui ne répondent pas à leurs critères ? “Ceux qu'on ne prend pas, soit les gens doivent venir les récupérer, ou alors on en fait don à Cyclup”. Projet d’économie sociale, Cyclup a pour objectif de réinsérer professionnellement les bénéficiaires du CPAS de Bruxelles, et de lutter contre les déchets en revalorisant les textiles et le bois. Après avoir été triés, les vêtements et les objets sont disséminés un peu partout : dans des magasins de seconde main, dans des ateliers, dans des associations d'aides aux réfugiés, etc. Le système permet à Marcel et Fifi de rester cohérent dans ses valeurs : ne pas jeter ce qui ne devrait pas être jeté.

Porté par des ambitions écologiques, le projet met aussi l'accent sur le local. Comme l'indique le site de Marcel et Fifi, les vêtements et objets “sont dans la mesure du possible de marques fabriquées en Europe et/ou dans des matières naturelles au label bio.”

Les produits peuvent être achetés en ligne, mais aussi dans un “showroom” situé à Saint-Gilles, qui est ouvert tous les mercredis de 10h à 18h ou sur rendez-vous les autres jours de la semaine.

2020, une bonne année pour Marcel et Fifi

Contrairement à la plupart des boutiques de vêtements, l'année a été plutôt positive pour Marcel et Fifi. “On a été affecté dans le sens où on organisait des grandes ventes pendant l'année. Là, on a perdu du chiffre d'affaires, mais on l'a largement rattrapé. Comme on vend nos articles en ligne, et que les gens n'avaient pas d'autres choix, on a beaucoup vendu pendant le confinement”.

Autre point positif en 2020 : les deux créatrices de Marcel et Fifi ont participé au programme “Rebound” de Women in Business afin de bénéficier de coachings à la mesure de leurs ambitions. Leur participation leur a valu le Prix Be Central. L'occasion pour ces entrepreneuses d'aller plus dans le digital, où elles ont déjà rencontré un beau succès.

 

 

La boutique en ligne : https://www.marceletfifi.be/seconde-main-shop/

 

AC