Tournai 7500

Malversations CPAS : Info Belga suite au communiqué du Parquet

Le corps sans vie d'Ariane Ruffelart, directrice financière du CPAS de Tournai, a été découvert samedi à Tournai.

Le corps sans vie d'Ariane Ruffelart, directrice financière du CPAS de Tournai, a été découvert samedi à Tournai. Suspectée d'un important détournement d'argent au préjudice de l'institution, elle s'est suicidée. Si l'action de la justice est éteinte, une instruction a cependant été ouverte au parquet de Mons afin de déterminer si la défunte était bien responsable de cette situation, a-t-on appris de source bien informée. C'est à son domicile de Tournai qu'Ariane Ruffelart s'est pendue la nuit de vendredi à samedi. "Les vérifications effectuées ne permettent de conclure à l'intervention d'un tiers dans le processus du décès de l'intéressée qui s'est suicidée", a précisé le parquet. Vendredi dernier, une instruction a été ouverte à Mons par Mme Pichveque, juge d'instruction financier, pour des faits de détournement de fonds commis au préjudice du CPAS de Tournai. Selon le parquet de Mons, la période infractionnelle porterait sur 15 à 20 ans. De source non officielle cette fois-ci, un détournement de 2 millions d'euros est avancé. Le jour même de l'ouverture de l'instruction, Mme Ruffelart a été avisée de cette enquête. "Ce genre de dossier financier demandant un travail de longue haleine du côté des enquêteurs, il n'était pas prévu de communiquer auprès de la presse avant plusieurs semaines. Les choses en ont décidé autrement", a précisé Christian Henry, procureur du roi de l'arrondissement judiciaire de Tournai-Mons. "Cette instruction qui a à peine débuté ne sera pas autrement commentée actuellement, de nombreux devoirs d'enquête doivent encore être exécutés", a signalé le parquet dans un communiqué. Vendredi soir, Mme Ruffelart avait également été convoquée à une réunion extraordinaire du Conseil de l'aide sociale de Tournai afin de s'expliquer. Au terme de cette réunion, la responsable financière du CPAS avait été suspendue. (Belga)

Retrouvez l'article original sur notélé