Ottignies-Louvain-la-Neuve 1340

Louvain-la-Neuve, carrefour de la mobilité en Brabant wallon: le TEC lance deux nouvelles lignes, vers Gembloux et Villers-la-Ville

Louvain-la-Neuve se positionne décidément comme un point central de la mobilité en Brabant wallon.

Le TEC annonce la création de deux nouvelles lignes de bus directes qui rejoindront la cité universitaire: la première depuis Gembloux, la seconde au départ de Villers-la-Ville. Elles seront mises en service le premier octobre, de nouveaux arrêts ont été aménagés récemment à plusieurs endroits, le long de la Nationale 4 notamment.

"C'est une très bonne nouvelle, se réjouit Charles Caprasse, co-président de l'Alliance Centre-Brabant wallon, qui regroupe quelque 350 entreprises de la région. On doit absolument créer des alternatives au tout à la voiture. On en a déjà pas mal dans la région pour rejoindre Louvain-la-Neuve, le parc scientifique et l'Axis Parc, avec notamment la ligne 11 du TEC qui part de la gare d'Ottignies. Et cette nouvelle initiative, évidemment, on l'applaudit, on la salue. Tous les navetteurs qui vont utiliser ces nouvelles lignes, ce sont autant de voitures en moins sur les routes."

De l'abbaye cistercienne à la cité universitaire

En pratique, au départ de l’abbaye de Villers, la ligne 51 rejoindra Louvain-la-Neuve en passant par Marbais, Tilly, Strichon, Mellery, Gentinnes, Saint-Gery, Villeroux, Hévillers et Mont-Saint-Guibert. Elle reprendra aussi une partie du parcours du Proxibus intercommunal qui relie Chastre à Louvain-la-Neuve en passant par Mont-Saint-Guibert.

La ligne circulera de 6 heures à 20 heures, du lundi au vendredi, avec neuf passages par jour vers Louvain-la-Neuve et six parcours vers Villers-la-Ville. Elle circulera également en période de congés scolaires selon un horaire spécifique. Le samedi, trois parcours dans chaque direction permettront aux amateurs de shopping de se rendre au centre commercial l’Esplanade.

De LLN à Gembloux, en partie sur la N4

Offrant une nouvelle liaison depuis Gembloux et améliorant celle existante depuis Chastre, la ligne 52 rejoindra Louvain-la-Neuve depuis Gembloux en passant par Grand-Manil, Cortil, Noirmont, Chastre, Perbais, Nil-Saint-Vincent et Corbais. Elle reprendra également une partie du parcours assuré jusqu’au 30 septembre par le Proxibus InterCML.

En période scolaire, la ligne effectuera du matin au soir pas moins de vingt parcours depuis Gembloux et quinze parcours depuis Louvain-la-Neuve. Elle circulera également en période de congés scolaires selon un horaire  vacances, ainsi que le samedi à raison de quatre allers-retours.

Par ailleurs, pour mieux répondre aux sollicitations de ses clients, le TEC Brabant wallon a décidé d’adapter et de simplifier l’ensemble de ses lignes au sud de Louvain-la-Neuve, notamment les lignes 27 et 34.

Des correspondances ont ainsi été prévues sur la ligne 27 pour préserver les possibilités de liaison entre les communes de Villers-la-Ville et Gembloux. Quant aux lignes 30 et 34, des variantes faisant double emploi avec les nouvelles liaisons seront supprimées. Les moyens récupérés seront dès lors injectés dans de nouvelles liaisons.

Hugues Van Peel

Retrouvez l'article original sur RTBF