Liege 4000

Liège: un nouveau dispositif de surtitrage à l'Opéra Royal de Wallonie

Six écrans de surtitrage supplémentaires viennent d'être installés dans la salle de l'Opéra Royal de Wallonie.

Un nouvel écran central a également été installé, à la place de l'ancien écran LED en service depuis 1997.

Grâce à ce nouveau dispositif, il sera possible de lire le surtitrage à partir de n'importe quelle place de la salle.

En plus du français, du néerlandais et de l'allemand, les opéras seront désormais également surtitrés en anglais.

"L'accessibilité des œuvres présentées et le confort du public en salle constituent pour moi, comme cela a été le cas durant les douze dernières années, une priorité absolue, et participent du profond respect que  mon équipe et moi-même avons pour chaque spectateur" explique Stefano Mazzonis di Pralafera, Directeur général et artistique, dans un communiqué. "Le nouveau système de surtitrage que nous venons d'installer est un magnifique outil qui contribuera à encore améliorer l'expérience des spectateurs belges ou étrangers qui nous font le plaisir de fréquenter l'Opéra Royal de Wallonie-Liège" conclut-il.

C’est l’entreprise serésienne Colasse qui a mis au point ce système : " C’est un tout nouveau système, quadrilingue français-néerlandais-allemand-anglais, qui est composé de sept nouveaux écrans led à haute résolution, qui vont permettre au public de suivre en temps réel les différentes pièces et qui donnera vraiment un confort visuel de lecture de n’importe quel siège de l’opéra ", explique Manuel Colasse, administrateur délégué de l’entreprise.

L’installation dans le bâtiment de l’Opéra royal de Wallonie aura d’ailleurs été un véritable défi pour l’entreprise et le personnel de l’opéra : " Effectivement, il a fallu tirer pas mal de câbles dans ce bâtiment classé. On a adapté évidemment aussi les tailles d’écran en fonction des distances de lecture, ce qui fait qu’on doit gérer en simultané des tailles d’écrans qui vont de trois mètres de large à un peu plus d’un mètre. Le système permet aussi de faire du sur-titrage en temps réel sur un écran extérieur ", détaille-t-il encore.

Tout n’est cependant pas automatisé dans ce système : " Il reste nécessaire qu’un humain reste derrière le clavier pour pouvoir ajuste le sur-titrage au déroulement de la pièce ".

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF