Liege 4000

Liège: la directrice d'une crèche privée condamnée pour des traitements inhumains

Une dame âgée de 61 ans a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 8 mois de prison avec sursis probatoire après avoir commis des traitements inhumains et dégradants dans le cadre de ses fonctions de directrice d'une crèche privée.

De nombreux enfants avaient subi des traitements inhumains et dégradants.

Les faits, visant une crèche située à Embourg (Liège), avaient été dénoncés à l'été 2015 par certains parents dont les enfants étaient accueillis à cet endroit. Cette maison d'enfants était placée sous la surveillance de l'ONE mais fonctionnait de manière privée. Elle ne recevait aucun subside et employait essentiellement de jeunes puéricultrices, stagiaires ou en formation.

Selon certains employés, la directrice était en conflit avec ses employés et ses puéricultrices quant aux méthodes de travail employées. La directrice se montrait radicale et autoritaire ou elle utilisait peu la concertation.

La justice reproche à la prévenue des faits de coups et blessures portés sur deux enfants à l'été 2012 et à l'été 2014. Le dossier évoquait aussi de nombreux autres enfants victimes de traitements inhumains et dégradants. Il s'agissait de faits d'humiliations, de punitions ou de qualificatifs insultants envers les enfants.

La directrice a été acquittée des faits de coups et blessures. Elle a par contre été condamnée pour des faits de traitements inhumains et dégradants. Le tribunal lui a infligé une peine de 8 mois de prison avec sursis. Cette sanction est assortie d'une interdiction d'exercer.

Belga News

Retrouvez l'article original sur RTBF