Berchem-Sainte-Agathe 1082

Les Musées des Beaux-Arts de Belgique exposent Pierre Alechinsky et l'art aborigène

Des nouvelles expositions à découvrir dès à présent!

Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (MRBAB), présentent du 1er avril au 1er août, "Carta Canta" et "Aboriginalités", deux nouvelles expositions dédiées à l'artiste belge Pierre Alechinsky et à l'art aborigène.

L'exposition "Carta Canta" rend hommage à Pierre Alechinsky en proposant plus de 200 peintures, dessins, lithogravure, eaux-fortes, aquarelles et gravures réalisées par l'artiste belge entre 1948 et 2020. Les MRBAB disposent, dans leur collection, de quelque 270 oeuvres de l'artiste, qui vient encore de leur confier par donation 45 de ses créations.

Né à Schaerbeek d'un père russe et d'une mère wallonne, Pierre Alechinsky rejoint l'Ecole nationale supérieure d'Architecture et des Arts décoratifs de la Cambre à Bruxelles à l'âge de 17 ans. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il adhère au mouvement "Cobra" avec notamment ses compatriotes Christian Dotremont et Joseph Noiret, mais aussi les peintres néerlandais et danois Karel Appel et Asger Jorn. Au cours des années 1950, il apprend l'art de la gravure avec le britannique Stanley William Hayter, ainsi que la calligraphie japonaise.

Pierre Alechinsky expose pour la première fois au Musée des Beaux-Arts de Bruxelles en 1955 et, peu après, à l'Institut pour l'Art contemporain de Londres. Ses estampes, lithographies, gravures et illustrations d'ouvrages ont connu un très vif succès, tant aux Etats-Unis qu'en Europe. A partir de 1965, l'artiste se fascine pour la calligraphie orientale et se laisse influencer par la technique de l'action painting. Il a également réalisé de nombreuses oeuvres monumentales, souvent des commandes publiques, créé de multiples affiches et illustré des livres de poètes et d'écrivains.

Pour la deuxième exposition "Aboriginalités", les MRBAB ont réuni 120 peintures et objets emblématiques appartenant à l'art aborigène et réalisés par des artistes issus des peuples d'Australie. Les œuvres de l'exposition, axée sur une collection privée, invitent le spectateur à remettre en question la nature de ses rapports avec la Terre et l'Univers.

Les MRBAB ont par ailleurs rouvert les portes du Musée Fin de Siècle, fermé depuis un an en raison de la pandémie, permettant aux visiteurs de se replonger dans l'atmosphère des années 1890 sur quatre étages.

Les expositions sont accessibles du mardi au vendredi de 10h00 à 17h00 ainsi que le samedi et le dimanche de 11h00 à 18h00. Les réservations et demandes d'information sont faisables par téléphone au 025/08 32 11 et sur le site internet.

Belga