Ville de Bruxelles 1000

Les enjeux des élections: le 26 mai à Bruxelles

Depuis 2014 et la scission de l’arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, la donne a changé.

 Premier effet de cette scission, il n’y a plus de député fédéral flamand bruxellois, sur 15 sièges à pourvoir malgré tout.

En 2014, le PS avait décroché cinq postes de député pour quatre au MR, l’écart entre les deux n’étant que 1,8%. Sera-ce aussi serré cette fois ?

En tout cas, au MR, Didier Reynders rempile à la tête de liste tout en ayant annoncé sa candidature au poste de secrétaire général de Conseil de l’Europe. L’actuel vice-premier récoltait près de 55.000 voix de préférence en 2014. Son départ imminent (?) affectera-t-il son résultat comme le recul du MR aux récentes communales ?

Face à lui, c’est quelque peu le renouveau. Laurette Onkelinx, Joëlle Milquet, Olivier Maingain, Karien Lalieux, Francis Delpérée ont fait un pas de côté.

Au PS, c’est le chef de groupe et nouveau bourgmestre de Koekelberg Ahmed Laouej qui emmène la liste devant Caroline Désir. Georges Dallemagne supplée en dernière minute Joëlle Milquet (cdH). La coprésidente Ecolo, Zakia Khattabi revient à la Chambre espérant matérialiser la vague verte. Renouvellement chez DéFI : le philosophe François Desmet, ex-directeur de Myria succède à l’inoxydable Maingain. Le PTB mise sur l’ex-syndicaliste de la Sabena, Maria Vindevoghel.

Enfin, c’est à Bruxelles qu’Alain Destexhe espère concrétiser son pari de nouveau parti et décrocher son siège de député.

Région : 89 députés pour 600.000 électeurs

La région capitale se choisit 72 députés francophones et 17 néerlandophones, soit 89 députés pour 600.000 électeurs.

Avec l’éclatement de la fédération qui unissait PRL et FDF, le PS est devenu le premier parti de la région-capitale. Va-t-il garder ce leadership ? Qui sera le 2e parti avec un MR malmené lors du scrutin communal et Ecolo qui a désormais le vent en poupe et que certains sondages placent même en tête ? Le PTB réussira-t-il la même percée qu’aux communales ou en Wallonie ? DéFI sera-t-il l’arbitre des coalitions ? Le cdH sauvera-t-il les meubles ?

Les listes Destexhe ou le Parti Populaire franchiront-ils le seuil des 5% et accrocher leurs premiers parlementaires ?

Philippe Walkowiak

Retrouvez l'article original sur RTBF