Sprimont 4140

Steve Darcis range sa raquette !

Steve Darcis (ATP 176), 35 ans, a mis un terme à sa carrière de joueur de tennis professionnel ce jeudi à Melbourne, à la suite d'une défaite au premier tour des qualifications de l'Open d'Australie, sur un double 7 - 5 cruel face au Français Elliot Benchetrit (ATP 229), 21 ans.

"C'est triste que cela se finisse comme ça. Je suis triste", a déclaré Darcis. "Je n'ai pas été très bon aujourd'hui", a-t-il expliqué, déçu. "C'était compliqué. J'ai essayé de faire ce que j'ai pu avec les armes que j'avais. Les derniers jours, je ne joue pas mon meilleur tennis. J'ai malgré tout deux balles de premier set. Sur l'une d'elles, il fait une volée à moitié balancée qui prend la bande du filet. Si je gagne ce premier set, tout change. Maintenant, c'est le tennis. J'ai eu des occasions, je ne les ai pas saisies. Il a eu des occasions, il les a prises. Je n'avais qu'à être meilleur, un point c'est tout. Voilà, c'est la fin. Il faut bien qu'un moment cela s'arrête. C'est dommage que cela se termine au premier tour des qualifs d'un Grand Chelem, mais cela fait partie du jeu...'est triste que cela se finisse comme ça. Je suis triste" Steve Darcis ne méritait sans doute pas, pour l'ensemble de sa carrière, de terminer par une défaite au premier tour des qualifications à Melbourne.

Mais il ne regrettait pas d'avoir fait le choix de tenter sa chance. "Je suis en Australie. On me donne de l'argent pour venir ici. Je ne vais pas le jeter par la fenêtre" a-t-il poursuivi. "Là, je vais rentrer chez moi. Je vais être content de retrouver mes filles, de me reposer. J'ai encore au fond de moi envie de jouer. Le problème, c'est que j'ai trop mal (NdlR : au coude droit). Et à partir du moment où je n'ai plus trop de plaisir à être sur le terrain parce que j'ai mal, où j'ai mal dans la vie de tous les jours sans prendre d'anti-inflammatoires, il y a un moment où il faut penser à autre chose. Cela ne me réjouit pas, mais mon corps n'en peut plus et ma tête non plus."

Surnommé Shark et Mister Coupe Davis dans le milieu, le Sprimontois aimerait que l'on garde de lui l'image d'un battant :  "Disons que j'aimerais bien laisser l'image de quelqu'un qui s'est toujours accroché, qui a toujours fait ce qu'il a pu et qui a d'exploité le maximum de son potentiel. C'est un peu ça que j'ai envie que l'on retienne" a ajouté le Sprimontois.

Steve Darcis en bref: Palmarès ATP: Victoires (2): Amersfoort (P-B/2017/terre battue), Memphis (USA/2018/dur) Finaliste (1): Amersfoort (P-B/2018/terre battue)Challenger (10): Bordeaux (Fra/2017/terre battue), Eckental (All/2016/moquette), Trnava (Svq/2016/terre battue), Lyon (Fra/2016/terre battue), Nouméa (N-C/2015/dur), Rennes (Fra/2014/dur), Trani (Ita/2011/Challenger), Scheveningen (P-B/2011/terre battue), Cordenons (Ita/2010/terre battue), Helsinki (Fin/2007/dur)Futures (9): Arlon (2014/10.000 dollars/terre battue), Eupen (2014/10.000 dollars/terre battue), Enschede (P-B/2013/15.000 dollars/terre battue), Belek (Tur/2007/10.000 dollars/terre battue), Angers (Fra/2007/15.000 dollars/terre battue), Lille (Fra/2005/15.000 dollars/dur), Feucherolles (Fra/10.000 dollars/2005/dur), Deauville (Fra/2005/10.000 dollars/terre battue), Hrotovice (Tch/10.000 dollars/2003/moquette)Carrière:118 victoires, 134 défaites En Grand Chelem: 15 victoires, 32 défaitesMasters 1000: 5 victoires, 9 défaitesGrand Chelem: Open d'Australie: 3e tour (2017) Roland-Garros: 3e tour (2011) Wimbledon: 2e tour (2009, 2013, 2017, 2019) US Open: 2e tour (2008, 2011, 2012, 2015, 2016)Coupe DavisPremier match: 25/09/2005: Belgique/USA 1-4 à Louvain Jambes Blake (USA) bat Steve Darcis (BEL) 7-5, 6-124 victoires, 19 défaites Davis Cup Commitment Award: 8 avril 2017Jeux Olympiques: 2008 à Pékin (battu au 1er tour par Nicolas Massu/Chi) 2012 à Londres (battu au 3e tour/8e de finale par Nicolas Almagro/Esp) Sportif de l'année: 2015 en catégorie Equipe de l'année.

Retrouvez l'article original sur RTC Télé Liège