Ville de Bruxelles 1000

Bruxelles: des "baby corners" pour changer ou allaiter bébé dans les administrations de la Ville

La Ville de Bruxelles va aménager des espaces destinés aux bébés et leurs parents dans ses bâtiments administratifs.

Des "baby corners" (coins bébé), un peu à l’abri des regards, qui vont permettre à maman ou papa de changer leur enfant, chauffer et lui donner le biberon, l’allaiter… Un budget a été prévu pour 2020 afin de mettre en place cette solution prioritairement là où il y a un accueil du public.

Une table à langer, un micro-onde, une chaise d’allaitement

"Bruxelles est dans une dynamique "ville bébé admis"", souligne Arnaud Pinxteren (Ecolo), échevin de la Petite Enfance. "Ce qu’on observe dans les salles d’attente des administrations publiques, c’est souvent des parents avec de très jeunes enfants. Ils souhaitent allaiter, changer l’enfant, donner un biberon… Ce type de besoin n’est pas facilement rencontré. Il faut se rendre dans les toilettes pour adultes où il n’y a pas spécialement de table de change. Nous souhaitons donc proposer des "baby corners", des espaces avec une chaise d’allaitement, une table à langer, un micro-ondes pour chauffer le biberon, éventuellement un petit repas…" Un point d’eau sera également prévu de même qu’un paravent pour faciliter l’intimité. Des jeux pour petits et grands enfants sont envisagés pour combler l’attente de la petite famille. "Les "baby corners" font partie du paysage dans les pays scandinaves. Chez nous, on en retrouve de plus en plus souvent dans les centres commerciaux. Mais dans les administrations publiques, ce n’est pas le cas."

Cinq à six "baby corners" en 2020

Ces "baby corners" seront d’abord aménagés dans les antennes administratives de la Ville de Bruxelles : le centre principal place De Brouckère mais également dans les bureaux de liaison à Laeken, Haren, Neder-over-Heembeek, Louise, Nord-Est… "Je suis en discussion avec mon collègue échevin de l’Etat civil Ahmed El Ktibi afin d’identifier les endroits les plus adéquats, là où par exemple l’attente est la plus longue, où le public est le plus important et où l’espace le permet. Nous allons progressivement déployer cinq à dix "baby corners" dans les différentes antennes dans le courant de l’année 2020."

Le budget prévu est de 10.000 euros. "L’idée n’est pas d’investir dans du lourd. Les aménagements peuvent se faire rapidement à moindre coût. Ils seront également une sorte de test dans le but d’avoir par la suite un retour d’expérience. De plus, avec le nouveau centre administratif qui doit sortir de terre en 2022, nous aurons alors un "baby-corner" bien plus adapté."

A terme également, la Ville souhaite proposer des "baby-corners" mobiles, lors de grands événements. Aux Plaisirs d’hiver ou à la Foire du Midi, compliqué pour maman ou papa de trouver un endroit au calme pour préparer le biberon ou donner la panade du petit dans la poussette. Même si en ce mois de décembre, un "baby corner" a été prévu sur le parcours des Plaisirs d'hiver.

 

 

Karim Fadoul

Retrouvez l'article original sur RTBF