Enquête sur le viol d'une étudiante à l'ULB: un homme de 44 ans interpellé à Ixelles, et placé sous mandat d'arrêt

Le parquet de Bruxelles confirme ce vendredi après midi l’arrestation d’un homme de 44 ans, dénommé Y.

B., dans le cadre de l’affaire sur le viol d'une jeune étudiante de l’ULB, par un faux chauffeur de taxi. Le suspect a été interpellé à Ixelles, ce vendredi matin. Il a été placé sous mandat d'arrêt, et a été inculpé pour chef de viol sur majeure(s) avec arme et attentat à la pudeur avec violence ou menace avec arme.

L'individu inculpé n'a pas d'antécédents judiciaires, autres que des infractions de roulage, mais son affaire a été liée à trois autres viols commis en 2019 en région bruxelloise sur le même mode opératoire. Il est accusé d'avoir accosté des jeunes femmes majeures la nuit à des points de taxi Collecto.


►►► Lire aussi : l'enquête sur le viol d'une étudiante transmise au parquet de Mons


Les faits se sont déroulés dans la nuit du 2 novembre dernier. Alors que l’étudiante quittait un baptême estudiantin organisé par le cercle Polytechnique, elle aurait été agressée par le chauffeur d’un faux taxi collectif. Celui-ci aurait embarqué, kidnappé et violé la jeune fille. Le lendemain, elle a décidé de partager sa douloureuse expérience sur Facebook pour mettre en garde d’autres victimes potentielles.

"Le chauffeur s’est présenté comme un Collecto, un service de taxi partagé à tarif réduit. Il portait un uniforme de la Stib, est de type maghrébin et roulait dans une voiture grise "type Citroën", a-t-elle décrit. "Je crois qu’il rôde dans le quartier de la Jefke (Cimetière d’Ixelles) et qu’il repère les filles saoules qui marchent seules. Il explique qu’il veut bien t’emmener n’importe où. Sauf qu’il embarque les filles loin de Bruxelles, dans une maison, pour les violer"

L.V. avec P.M et E.B.

Retrouvez l'article original sur RTBF