Ville de Bruxelles 1000

Plus de 3.000 personnes fêtent les 100 ans de l'ONE à Brussels Expo

Plus de 3.000 personnes se sont réunies vendredi pour fêter le centenaire de l’Office de la naissance et de l’enfance (ONE) et ses pendants flamand et germanophone Kind & Gezin et Kaleïdo. La reine Mathilde a ouvert officiellement les festivités au palais 10 de Brussels Expo.

“La famille royale a témoigné son soutien à vos organismes tout au long de ces 100 années d’existence. (…) Nous avons peut-être du mal aujourd’hui à nous souvenir que dans la Belgique du début du 20e siècle, près d’un enfant sur six décédait avant l’âge d’un an. Le risque pour les mères de mourir lors d’un accouchement restait élevé et l’accueil des enfants demeurait aléatoire”, précise d’emblée la souveraine.

L’Oeuvre nationale de l’enfance, créée juste après la Première Guerre mondiale, a “contribué à modifier profondément cette situation. Son action coordonnée en faveur des enfants a produit une amélioration durable de la santé de l’enfant et de celle de sa mère”, a encore salué la Reine soulignant la complexité, l’exigence et la nécessité des métiers de la petite enfance.

“Les enfants et la famille sont les piliers de notre société. Et c’est au sein de la sphère familiale que l’enfant développe sa personnalité. Le soutien aux parents est donc tout aussi primordial et n’est pas à négliger”, a pour sa part insisté Harald Mollers, le ministre de la Famille pour la Communauté germanophone, après que son homologue flamand Jo Vandeurzen eut également pris la parole.

En raison de la mise en place du gouvernement wallon ce vendredi, la ministre de l’Enfance à la Fédération Wallonie-Bruxelles Alda Greoli était absente. Du soutien aux familles, à l’accueil des enfants, en passant par l’éducation à la santé ou encore l’adoption, tous les thèmes touchant à l’enfance sont abordés tout au long de la journée vendredi lors de conférences, spectacles, expositions, animations et ateliers.

C’est officiellement le 5 septembre 1919 qu’est née l’Œuvre nationale de l’enfance.

Belga

Retrouvez l'article original sur BX1